•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet Well inc. : les Sherbrookois peuvent signer le registre dès aujourd’hui

Well inc. : les Sherbrookois peuvent signer le registre dès le 8 janvier
Radio-Canada

Un pan controversé du projet Well inc. est désormais entre les mains des Sherbrookois. Dès lundi, les citoyens opposés à l'emprunt de 26 millions de dollars peuvent signer le registre à l'hôtel de ville de Sherbrooke. Les citoyens ont jusqu'au 12 janvier prochain pour venir le signer.

La tenue du registre est bien loin de faire le bonheur des conseillers municipaux opposés au quartier de développement entrepreneurial.

Quelle était l’urgence à ce stade-ci? Comment on justifie, en pleine période où tout l’appareil municipal est arrêté, que c’est urgent de déclencher la signature d’un registre?

Pierre Avard, conseiller du district Pin-Solitaire

Au total, 8702 citoyens doivent signer le registre pour que la Ville tienne un référendum ou revoit le projet. Le nombre de signatures requis dans le registre est déterminé par la législation provinciale. « Il faudrait récupérer 175 signatures à l’heure, permettez-moi d’en rire parce que c’est quelque chose de tout à fait irréalisable », affirme le conseiller du district de Deauville, Pierre Tremblay.

Répartition prévue des 26 millions de dollars de la Ville de Sherbrooke dans le projet Well inc.

  • 20 M $ pour le stationnement municipal;
  • 4 M $ pour une place publique;
  • 1 M $ pour une traverse ferroviaire reliant les rues du Dépôt et des Grandes-Fourches;
  • 1 M $ pour honoraires d'étude.

Pour Vincent Boutin, du Renouveau Sherbrookois, le registre respecte les règles en place. « Les règles du jeu ce sont celles-là pour le moment et on va les appliquer. »

Estrie

Politique