•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ex-obèse morbide inspire les autres à bouger

Jimmy Sevigny, entraîneur et conférencier

Jimmy Sevigny, entraîneur et conférencier

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La vie de Jimmy Sévigny a basculé à 19 ans lorsque le jeune homme de 225 kilos a été victime d'un arrêt cardiaque. Plus de 15 ans après ce triste événement, il a amené plus de 1000 personnes de tous âges à se dépasser dimanche, à l'Université Laval.

Un texte d’Alain Rochefort

« J'étais un obèse morbide. Je pesais tout près de [225 kilos]. Un soir, j'ai eu un malaise cardiaque. C'est là que je me suis rendu compte que ma vie devait vraiment changer », se souvient-il.

Jimmy Sévigny a depuis perdu environ 135 kilos. Au fil du temps, il est devenu triathlonien, entraîneur et conférencier.

Plus de 1000 personnes étaient sur place à l'Université Laval. Ils bougeaient et dansaient.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plus de 1000 personnes étaient sur place à l'Université Laval.

Photo : Radio-Canada / Marie Maude Pontbriand

L’organisateur du 2e Méga Workout de Jimmy Sévigny : « un gros party santé! » file aujourd’hui le parfait bonheur à 35 ans.

« Je suis en pleine forme et à toutes les fois que je m'entraîne, ça m'amène à repousser mes limites. Et c'est un peu cette motivation-là que je veux insuffler aux gens aujourd'hui. »

L’événement s’adressait à tous les niveaux de forme physique : débutant, intermédiaire et avancé.

« J'invite les gens à venir dans un rave, mais au lieu de danser jusqu'à 4 heures du matin, on vient s'entraîner pendant 90 minutes de temps. »

— Une citation de  Jimmy Sévigny, entraîneur

Fort de son succès l’année dernière, le 2e Méga Workout réunit cette année près de 7000 adeptes d’activité physique dans quatre villes du Québec.

Avec les informations de Marie Maude Pontbriand

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !