•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La poudrerie se dissipe peu à peu au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie

Le boulevard René Lepage à Rimouski, où la visibilité est réduite à cause de la poudrerie.
La visibilité est réduite sur le boulevard René Lepage à Rimouski. Photo: Radio-Canada / François Gagnon
Radio-Canada

Après la tempête qui a frappé l'Est du Québec vendredi, la poudrerie a compliqué les déplacements routiers aujourd'hui (samedi). Toutefois, les routes qui étaient fermées ce matin sont maintenant rouvertes. L'heure est maintenant au bilan pour les résidents qui ont subi des dommages.

Le directeur de la Sécurité publique Bas-Saint-Laurent – Gaspésie, Jacques Bélanger, indique que les risques de débordements côtiers annoncés en raison des vents forts ont finalement causé moins de ravages que ce qui avait été appréhendé. « Le changement de direction du vent vendredi après-midi, d’est en ouest, a empêché le pire. Il n'y a eu aucune autre évacuation autre que celles de Matane et Chandler », a-t-il expliqué.

M. Bélanger ajoute que la plupart des gens sont rentrés chez eux et qu'il reste à évaluer les dégâts. Selon la Ville de Matane, vingt personnes de huit résidences ont été relogées, soit chez des proches ou dans des établissements hôteliers. Ces évacuations se sont effectuées sur une base volontaire. Les propriétaires s'affairent à nettoyer et à réparer.

En Gaspésie, deux personnes dont une à La Martre et l'autre à Saint-Maxime-du-Mont-Louis ont vu leurs sous-sols inondés. La ville de Percé, qui avait été lourdement touchée par des tempêtes du même genre l'an dernier, a été épargnée cette fois-ci.

À Saint-René-de-Matane, où 500 abonnés étaient privés d'électricité, le courant est revenu.

La tempête frappe fort à Matane-sur-Mer.Des résidents ont dû être évacués à Matane-sur-Mer. La mer a projeté des morceaux de glace sur les maisons. Photo : Radio-Canada

La tempête qui a laissé d’abondantes quantités de neige sur l’Est du Québec vendredi s'est un peu éternisée aujourd'hui.

L'autoroute 20, qui était fermée de Rivière-du-Loup jusqu'à Rimouski, est maintenant rouverte sur presque toute sa longueur. Les conditions demeurent difficiles dans le secteur de Rivière-du-Loup. La route 132 était fermée ce matin entre Matane et Sainte-Madeleine-de-la-rivière-Madeleine, mais a été rouverte en milieu de journée. La visibilité y est toutefois réduite. La route 195 entre Matane et Amqui était fermée, mais a été rouverte. La ville de Rimouski était aux prises avec des conditions de visibilité très difficiles.

Du côté de la pointe de la Gaspésie et de la Baie-des-Chaleurs, les routes sont demeurées enneigées, mais la visibilité était bonne. La circulation était plus problématique entre l’église de Carleton-sur-Mer et la route Lapointe à Maria, comme en témoigne cette vidéo.

(Vidéo d'Isabelle Larose)

Bien que certaines routes soient ouvertes, la chaussée demeure enneigée et partiellement glacée presque partout.

La Société des traversiers a annulé toutes les traversées. Aux Îles-de-la-Madeleine, toutes les traversées ont aussi été annulées.

Orléans Express a annulé ses départs de ce matin vers la Gaspésie. Tous les autres départs seront conditionnels à la météo.

Par ailleurs, la piste de l'aéroport de Mont-Joli demeure ouverte malgré les conditions climatiques. Des départs et des arrivées ont été perturbés samedi matin.

Bas-Saint-Laurent

Environnement