•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il fait une sieste dans la tempête et s’éveille devant un mur de glace

Une muraille de blocs de glace entoure le terrain.

L'onde de tempête a rapidement poussé des centaines de blocs sur la propriété de Philip Metcalfe.

Photo : Gracieuseté de Philip Metcalfe

CBC

La tempête des derniers jours a causé des surprises de toutes sortes aux résidents des provinces de l'Atlantique, dont celle d'élever rapidement un mur de glace sur une propriété côtière.

Philip Metcalfe, de Cape Traverse, à l’Île-du-Prince-Édouard, s’était assoupi durant la tempête de jeudi. En s’éveillant, il a constaté que la mer avait poussé une muraille de glace sur sa propriété.

« C’était une surprise pour nous parce que c’est arrivé si rapidement », affirme M. Metcalfe.

Des centaines de blocs de glace de toutes tailles se trouvent maintenant sur sa propriété, et des milliers d’autres décorent la côte dans les environs.

Une table de piquenique près du mur de glaceAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Philip Metcalfe estime que le mur de glace est aussi haut qu'un poteau d'électricité comparativement au niveau de la mer.

Photo : Gracieuseté de Philip Metcalfe

Le terrain, indique Philip Metcalfe, est à environ 5 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il estime que les vagues de la tempête ont poussé les blocs de glace à une hauteur de 10 à 12 mètres.

Il habite sur une pointe de terre bordée par la mer. Il ajoute qu’il n’avait jamais rien vu de tel auparavant, et que c’est une oeuvre grandiose.

D’après un reportage de Cody MacKay, CBC

Île-du-Prince-Édouard

Conditions météorologiques