•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Carte Presto : Metrolinx met en garde contre les fraudes en ligne

Une borne verte qui permet aux usagers d'utiliser leur carte Presto pour entrer dans le métro.
Une borne Presto dans le métro à Toronto. Photo: Radio-Canada / Michel Bolduc
Radio-Canada

Quelque 1 100 cartes Presto ont été volées à un fournisseur le 27 décembre. Les cartes, d'une valeur de 20 $ chacune, pourraient aussi être chargées avec de l'argent provenant de cartes de crédit volées.

Cela pourrait sembler de prime abord une bonne affaire : des cartes Presto préchargées avec des centaines de dollars vendues à un prix modique. Cette affaire reste toutefois trop belle pour être vraie, rappelle Metrolinx.

« Ils vont remplir la carte avec une valeur de 500 $ par exemple et ensuite diront qu'ils déménagement et n'ont plus besoin de leur carte, donc qu'ils la revendent à prix réduit », explique la porte-parole de Metrolinx, Anne-Marie Aitkins.

Une fois que la carte est vendue, le vendeur l'annule et gèle l'argent. L'acheteur ne peut donc plus utiliser la carte et l'argent qu'il y a investi est perdu.

Metrolinx bloque désormais les cartes volées, chacune ayant un numéro unique.

En mars dernier, l'agence a commencé à avertir les clients à propos d'arnaques sur des sites Web comme Craigslist et Kijiji ou encore Twitter, qui proposaient des cartes Presto à moindre coût.

Il est toutefois facile pour un vendeur de prouver que la carte fonctionne, avant de la bloquer. Pour cela, il rencontre généralement l'acheteur à une station afin de lui prouver que la carte fonctionne à une borne Presto.

La porte-parole de Metrolinx met en garde le public que les cartes volées en décembre apparaîtront probablement bientôt en ligne sur les sites de revente. Elle rappelle donc qu'il est important d'acheter sa carte Preto chez un revendeur autorisé.

La police n'a pas publié d'autre information concernant le vol. Personne n'a été arrêté, selon elle.

Toronto

Transport en commun