•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'image du chef Poundmaker dans un jeu vidéo maintient des mythes, selon sa Première Nation

L'image du chef Poundmaker du jeu vidéo Civilization à côté d'une photographie du chef, figure historique

L'image du chef Poundmaker du jeu vidéo Civilization à côté d'une photographie du chef.

Photo : Youtube

Radio-Canada

Le chef cri Poundmaker est l'un des nouveaux personnages du jeu vidéo Civilization. Une représentation qui perpétue des mythes trompeurs, selon la Première Nation de Poundmaker.

Le chef Poundmaker est une figure historique qui a joué un rôle de pacificateur entre le gouvernement canadien et les Premières Nations à la fin du 19e siècle.

Il est l’un des neuf nouveaux personnages de l'extension Civilization VI : Rise and Fall, du jeu vidéo Civilization, dans lequel les joueurs doivent construire des civilisations historiques pour dominer le monde.

Une représentation qui ne plaît pas au conseiller de la Première Nation de Poundmaker, Milton Tootoosis. « D’abord, quand j’ai vu le clip, je me suis dit : "Wow! C’est le chef Poundmaker, un leader célèbre et iconique, que la plupart d’entre nous connaissent!" », raconte-t-il. Il a ensuite déchanté lorsqu’il a examiné plus profondément le jeu avec d’autres membres de sa Première Nation.

Le jeu fait la promotion d’un mythe et d’une méconnaissance de nos valeurs culturelles.

Milton Tootoosis, conseiller de la Première Nation de Poundmaker

Selon M. Tootoosis, le jeu entretient l’idée que les Premières Nations avaient des valeurs culturelles similaires à celles de l’empire colonial, comme cette tendance à conquérir et à prendre possession des terres et des ressources des autres.

« Le chef Poundmaker était certainement ce grand leader diplomatique et pacificateur, mais il n’avait certainement pas cet état d’esprit colonial, croit M. Tootoosis. Nous croyons que c’est un cas d’appropriation culturelle. »

Pas de consultation

Milton Tootoosie se désole que la Première Nation de Poundmaker et ses aînés n’aient pas été consultés.

Nos aînés sont les gardiens de notre savoir culturel; ils doivent être consultés.

Milton Tootoosis, conseiller de la Première Nation Poundmaker

Cette représentation fausse n’est pas nouvelle, selon M. Tootoosie, qui ajoute qu’Hollywood a dépeint les Autochtones d’une certaine façon pendant des décennies.

Pour sa part, les westerns ont instillé pour longtemps cette image hollywoodienne de son peuple dans son esprit, témoigne-t-il.

« Les jeunes jouent à ces jeux, et le message subtil qui est porté par ces derniers peut durer et être néfaste », plaide-t-il.

Toutefois, M. Tootoosis dit que le portrait du chef Poundmaker a aussi des aspects positifs. La Première Nation travaille actuellement à exonérer le chef Poundmaker d’une condamnation pour trahison, prononcée après la Rébellion du Nord-Ouest de 1885. M. Tootoosis espère que le jeu vidéo pourra être utile à son travail.

La Première Nation de Poundmaker envisage de consulter les anciens avant de contacter formellement la compagnie du jeu vidéo. La sortie de la nouvelle extension du jeu est prévue pour le 8 février prochain.

Avec des informations de CBC

Saskatchewan

Nations métisses et autochtones