•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération Nez rouge à Sherbrooke : légère baisse des transports par rapport à 2016

Un bénévole de Nez rouge brandit des clés de voiture.
Un bénévole de Nez rouge brandit des clés de voiture. Photo: Radio-Canada / Daniel Coulombe
Radio-Canada

Un total de 5329 raccompagnements ont été réalisés pendant la campagne 2017 de l'Opération Nez rouge dans l'ensemble de la région de Sherbrooke. C'est une légère baisse par rapport à l'an passé où 5500 raccompagnements avaient été faits.

Seulement à Sherbrooke, 3880 transports ont été effectués. Le reste des raccompagnements a été fait à Magog, Coaticook, dans le Haut-Saint-François et dans le Val-Saint-François.

La région de Sherbrooke peut encore une fois se vanter d’être la deuxième plus imposante organisation Nez rouge au pays en termes de statistiques se situant tout juste derrière la région de Québec-Lévis.

Les dons des fêtards ont atteint une moyenne jamais vue soit 17 $ par transport. Tous les profits issus de la centrale de Sherbrooke sont versés directement aux étudiants-athlètes du Vert & Or sous forme de bourses.

D’un bout à l’autre du Canada, 71 430 automobilistes, dont 53 743 au Québec seulement, ont fait appel aux services de raccompagnement de l’organisation.

Cela représente une diminution de près de 9 % par rapport à l’année précédente. Il ne faut toutefois pas y voir un signe que la popularité du service est en baisse, selon le président et fondateur de l’Opération Nez rouge, Jean-Marie De Koninck. Ce dernier explique qu’il y a eu moins de journées où le service était offert en 2017.

Au Canada, 51 261 personnes, dont 39 668 au Québec, ont donné de leur temps durant une ou plusieurs soirées pour épauler l’Opération Nez rouge.

La 35e campagne de raccompagnement de l’organisme débutera le 30 novembre prochain.

Estrie

Société