•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Escalader les murs de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska et y travailler

L'église de Saint-Germain-de-Kamouraska

L'organisme Parvis Saint-Germain souhaite réaménager l'intérieur de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska pour y installer un mur d'escalade, un espace de travail collaboratif et une salle communautaire qui pourra servir pour le culte.

Photo : Courtoisie Parvis Saint-Germain

Radio-Canada

La transformation de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska pourrait s'amorcer en 2018. L'organisme Parvis Saint-Germain, qui souhaite y aménager un gymnase d'escalade, un espace de travail collaboratif et un centre communautaire, devrait en devenir propriétaire ce printemps.

Un texte de Julie Tremblay

Les responsables de la transformation, évaluée à plus de 650 000 $, attendent toutefois d'obtenir l'aval de Québec avant de prendre possession du bâtiment, pour lequel un protocole d'entente a déjà été signé avec la fabrique de la paroisse.

Le président de Parvis Saint-Germain, Mathieu Perron, espère obtenir des confirmations au printemps. Il précise cependant que même si la cession n'est pas complétée, le plan d'affaires est prêt et plusieurs études ont été réalisées.

On a fait une étude architecturale, une étude en ingénierie, une étude de faisabilité pour le projet de mur d'escalade [...], on a rencontré aussi les organismes du milieu, la SADC, la chambre de commerce et commencé nos demandes de subventions. C'est un gros morceau qu'on a fait dans la dernière année.

Mathieu Perron, président de Parvis Saint-Germain
Tuyaux d'orgue dans une boîte

L'orgue Casavant de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska a été démonté avant d'être expédié à Durham-Sud, dans le Centre-du-Québec.

Photo : Facebook/Parvis Saint-Germain

En novembre, l'orgue Casavant, construit en 1909, a aussi été vendu et déménagé à l'église de Durham-Sud, dans le Centre-du-Québec.

« C'était attendu, ça avait été annoncé, mais en même temps pour les gens qui l'ont toujours vu là [...], ç'a été quand même quelque chose de frappant », explique Mathieu Perron.

Il précise que maintenant que cette étape est franchie, la communauté de Saint-Germain a hâte que le projet de transformation de l'église se concrétise.

L'intérieur de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska

L'intérieur de l'église de Saint-Germain-de-Kamouraska pourra encore servir comme lieu de culte, même si elle sera réaménagée.

Photo : Courtoisie Parvis Saint-Germain

À la recherche de financement

« Ce qu'on souhaite, c'est qu'au printemps, on puisse amorcer des travaux pour la transformation de l'église », précise M. Perron.

Pour ce faire, Parvis Saint-Germain doit cependant obtenir l'aval de Québec pour une subvention de plus de 300 000 $.

Le reste des montants nécessaires doit provenir de partenaires privés et d'une campagne de financement communautaire, qui sera lancée au cours des prochains mois. Une première activité pour présenter le projet et financer le projet de mur d'escalade aura lieu dimanche à la microbrasserie Tête d'allumette.

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures