•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fuites d'eau se multiplient à Sherbrooke

Plusieurs importants bris d'aqueduc à Sherbrooke
Radio-Canada

Les employés de la voirie de Sherbrooke sont fort occupés ce mercredi à réparer bon nombre de fuites d'eau. Après le bris d'aqueduc survenu mardi rue Galt Ouest, des bris de conduites ont été signalés rue Lisieux et rue King Ouest, entre autres, mercredi matin.

Mardi, une dizaine de résidences ont été touchées par le bris d'une conduite d'eau de 20 pouces dans le secteur des rues Jolliet. Ce mercredi, des employés municipaux sont toujours à l'oeuvre pour la réparer. « C'est une conduite d'alimentation importante, mais heureusement elle ne distribue pas l'eau aux maisons du secteur. Ça a été difficile de fermer les vannes, parce qu'elles sont gelées et difficiles à manoeuvrer. Tout sera réparé aujourd'hui », assure le chef de la Division gestion des eaux et construction à la Ville de Sherbrooke, Michel Cyr.

Ce dernier soutient qu'il faudra au moins huit heures pour réparer complètement la fuite.

Un citoyen du secteur se demande pourquoi les employés de la Ville n'ont pas travaillé jusqu'à ce que la fuite soit colmatée. « J'ai un chien qui ne peut pas boire. Je ne peux pas me laver. Je ne peux pas faire à manger. Il y a beaucoup de choses que je ne peux pas faire. Ce que je trouve déplorable, c'est que les pompiers n'arrêtent pas de travailler durant la nuit lors d'un désastre. Je ne vois pas pourquoi la Ville a arrêté les travaux pendant la nuit. Dans un désastre de même, on n'a pas le temps de dormir, c'est le temps de le réparer », déplore Nicolas Joyal.

La Ville se défend en soutenant qu'il était impossible de faire plus vite. « Il y avait une vanne qui n'était pas manoeuvrable hier soir. Ça prenait une équipe spéciale pour la fermer, ce qui est en train de se faire », explique M. Cyr. Selon ce dernier, le sol serait gelé à plus de 4 pieds de profondeur, ce qui complique les travaux.

D'autres fuites

Une autre fuite d'eau s'est produite rue Lisieux, mercredi matin. Encore une fois, le froid en serait la cause. « Les matériaux se rétractent par le froid et des joints peuvent briser. Il peut y avoir aussi de la rouille qui cède », dit Michel Cyr.

Fuite d'eau rue Lisieux, à Sherbrooke.Fuite d'eau rue Lisieux, à Sherbrooke Photo : Radio-Canada

Le restaurant PFK de la rue King Ouest a aussi eu des problèmes d'eau. C'est une conduite de raccordement qui leur appartient qui a cédé. Le bris est survenu alors que le restaurant était fermé. Les dommages semblent mineurs.

Les tuyaux d'eau ont cédé dans le bâtiment abritant le restaurant PFK.Les tuyaux d'eau ont cédé dans le bâtiment abritant le restaurant PFK. Photo : Radio-Canada

Sur l'heure du midi, ce fut au tour des résidents de la rue Caron, située dans l'ouest de Sherbrooke, d'être privés d'eau à cause d'un bris d'aqueduc. Comme toutes les équipes sont mobilisées pour réparer les autres bris, la fuite ne sera colmatée que jeudi.

Fuite d'eau rue Caron, à Sherbrooke.Fuite d'eau rue Caron, à Sherbrooke Photo : Radio-Canada / Jean Arel

Chaque année, on dénombre 110 fuites d'eau en moyenne à Sherbrooke. C'est en 2014 qu'il y en a eu le plus, soit 150. Les deux tiers des fuites surviennent l'hiver.

Estrie

Conditions météorologiques