•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tempête Eleanor se déchaîne sur le nord de l'Europe

Une vague se brise sur le rivage.
Des gens observent les vagues immenses qui viennent se briser sur la côte du Royaume-Uni. Photo: Reuters / Toby Melville
Radio-Canada

La puissante dépression hivernale qui génère des vents de 140 km/h déferle sur le nord de la France, où l'on rapporte au moins un mort et quinze blessés, ainsi que plus de 225 000 foyers sans électricité. Le Royaume-Uni et l'Allemagne sont aussi touchés par les intempéries.

La sécurité civile française a décrété l’état de vigilance orange dans 49 départements du pays, soit près de la moitié du territoire français, où les puissantes rafales et des pluies diluviennes ont provoqué des inondations et d’importants dégâts, qui ont notamment touché le réseau électrique.

Le ministère de l'Intérieur a rapporté qu'un skieur est décédé en Haute-Savoie, après avoir été frappé par un arbre. Quinze personnes ont aussi été blessées, dont quatre sérieusement.

Les régions les plus touchées par les intempéries sont la Normandie, les Hauts-de-France, l’Île-de-France, la Lorraine et la Champagne-Ardenne.

Des rafales qui frôlent les 150 km/h soulèvent des marées de tempête sur les côtes du nord de la France et ont provoqué des inondations en bord de mer, déraciné de nombreux arbres et endommagé un bon nombre de structures dans les zones urbaines. À Saint-Malo, la mer est littéralement entrée dans les rues, inondant le centre-ville.

Des vagues frappent sur les quais.Des marées de tempête déferlent sur les villes côtières du nord de la France. Photo : Getty Images / FRANCOIS LO PRESTI

Paris secouée par de puissantes rafales

Les vents violents ont aussi forcé la suspension temporaire du trafic aérien dans les aéroports de Strasbourg et de Bâle-Mulhouse, dans l'est de la France, et retardé environ 60 % des vols dans les grands aéroports de Paris, où la tour Eiffel a également été fermée par mesure de sécurité. Les vents ont atteint jusqu’à 150 km/h dans la capitale française, où de nombreux dégâts sont rapportés.

Un échafaudage tombé dans la rue.Un échafaudage emporté par les vents à Paris. Photo : AFP/Getty Images / Stéphane De Sakutin

La tempête qui est arrivée de l’Atlantique Nord a également balayé le sud du Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne. En Allemagne, des inondations ont forcé la fermeture de nombreuses routes, et un train a déraillé après avoir frappé un arbre tombé sur la voie ferrée. L’accident n’aurait heureusement fait aucun blessé.

Au moins 252 vols ont été annulés à l'aéroport Amsterdam-Schiphol, aux Pays-Bas qui ont essuyé des vents de 130 km/h. Une vingtaine de vols ont aussi été annulés à l’aéroport de Francfort, en Allemagne.

Une rue remplie de débris en Allemagne.Une rue jonchée de débris à Stuttgart, en Allemagne. Photo : AFP/Getty Images / WILLINGER

Au Royaume-Uni, les vents étaient si forts que plusieurs autoroutes ont dû être fermées après le renversement de plusieurs véhicules lourds. Les réseaux sociaux montrent plusieurs photographies d'automobiles renversées, d'arbres déracinés et d'échafaudages effondrés dans les régions balayées par Eleanor.

Le système dépressionnaire traverse la France et provoque des rafales importantes sur la côte méditerranée et en Corse, où l'on rapporte des vagues de six à huit mètres. L'île est aussi aux prises avec un important incendie.

Il s’agit de la quatrième tempête hivernale à toucher la France en trois semaines.

Avec les informations de Reuters, Associated Press, et France Info

Conditions météorologiques

International