•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Solidarité pour aider une personne âgée évincée de son logement à Vancouver

Hommes et femmes qui brandissent des pancartes.
Les personnes âgées représentent 18 % des sans-abri à Vancouver. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Des Vancouverois ont manifesté mardi pour dénoncer l'expulsion d'un locataire âgé de l'immeuble Belvedere de la rue Main.

Steve Williams loue un logement dans cet immeuble depuis 27 ans. Puisqu'il a souvent de la difficulté à payer son loyer, il s'était entendu avec l'ancienne direction de l'immeuble afin de pouvoir le payer n'importe quel jour du mois.

Il y a quelques années, le Belvedere a changé de main et l’accord ne tient plus.

Steve Williams est le troisième résidant en deux ans à être évincé de l’immeuble, selon ce que rapportent les manifestants.

Nous sommes ici par solidarité et parce que nous ne voulons vraiment pas le voir partir.

Alice Hamilton, manifestante et locataire du Belvedere

Les manifestants estiment que cette situation cache un enjeu plus important : la difficulté d'accès à des logements abordables pour les personnes âgées dans la région de Vancouver.

Ceux-ci dénoncent également l’absence d’institution pour protéger les aînés et éviter qu’ils ne se retrouvent à la rue.

Intimidation et harcèlement

D'après les manifestants, les nouveaux propriétaires intimident et manipulent les aînés qui vivent dans l’immeuble pour les forcer à quitter leur logement.

Ceux-ci affirment que les propriétaires offrent de mauvais services et des conditions de vie inadéquates et feraient entre autres du bruit intentionnellement près des logements pour déranger.

Le nombre d’aînés qui sont sans-abri a augmenté de 990 % depuis 15 ans et 556 personnes âgées sont actuellement sans domicile, selon les données du Grand Vancouver.

Un appel à la Ville et la province

Les locataires lancent un appel au conseil municipal de Vancouver et au gouvernement de Victoria. Ils proposent la création de règles contre l’expulsion des personnes âgées.

Ils aimeraient entre autres un gel des loyers pour les locataires en situation vulnérable et que le gouvernement abolisse la loi permettant aux propriétaires d’évincer les locataires qui n’ont pas payé leur loyer après cinq jours.

D’après un reportage de Pierre Martineau

Colombie-Britannique et Yukon

Pauvreté