•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le budget de Trois-Rivières adopté dans la division

Les conseillers votent.
Huit conseillers municipaux ont voté pour le budget, alors que cinq, en plus du maire Yves Lévesque, ont voté contre. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le conseil municipal de Trois-Rivières a finalement adopté vendredi matin, lors d'une séance extraordinaire, la nouvelle version du budget et du plan triennal d'immobilisation de la Ville.

Un texte de Jérôme Roy

Les conseillers municipaux qui avaient voté contre les documents présentés le 18 décembre dernier ont obtenu ce qu’ils exigeaient, notamment un gel de taxe pour les contribuables en 2018 et des sommes supplémentaires allouées à la plantation d’arbres et aux pistes cyclables.

Comme prévu, le maire et cinq conseillers ont voté contre les résolutions. Tout au long de la séance, Yves Lévesque a martelé que le conseil « empruntait pour payer son épicerie ». Il soutient que les conseillers dissidents ne sont pas de bons gestionnaires, en sacrifiant 1,8 million de dollars pour le gel de taxes accordé aux contribuables.

C’est un cadeau grec! Qui va payer les intérêts? C’est l’argent des contribuables.

Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières

Les conseillers municipaux qu’il dénonce ne sont pas du même avis. Pierre-Luc Fortin assure que les modifications demandées étaient justifiées.

Ça, c’est de la gestion responsable. Et on prend cet argent-là pour offrir un répit aux contribuables, parce qu’il ne faut pas oublier que ça fait 16 ans que les taxes augmentent à Trois-Rivières.

Pierre-Luc Fortin, conseiller municipal

Par ailleurs, Yves Lévesques n’a pas hésité à écorcher les conseillers dissidents. Il a notamment répété que la plupart étaient inexpérimentés. Il aussi ironisé lorsque le conseiller Claude Ferron a remercié publiquement les fonctionnaires pour le travail, soulignant qu’il avait rejeté leur travail initial.

Maintenant que le budget et le programme triennal d’immobilisation ont été adoptés, le conseil municipal de Trois-Rivières doit se préparer en vue d’un projet majeur.

Le 16 janvier prochain, ils devront se pencher sur la recommandation des fonctionnaires concernant les soumissions ouvertes en novembre dernier pour le futur colisée, qui doit être construit dans le district 55.


Budget 2018 et Programme triennal d'immobilisations (PTI) :

Pour

  • François Bélisle, de Pointe-du-Lac;
  • Dany Carpentier, district de La-Vérendrye;
  • Claude Ferron, district des Rivières;
  • Pierre-Luc Fortin, district des Estacades;
  • Mariannick Mercure, district des Forges;
  • Pierre Montreuil, district du Carmel;
  • Denis Roy, district de Marie-de-l'Incarnation;
  • Luc Tremblay, district de Châteaudun,

Contre

  • Ginette Bellemare, de Richelieu;
  • Maryse Bellemare, district de Chavigny;
  • Michel Cormier, district de Saint-Louis-de-France;
  • Valérie Renaud-Martin, district des Carrefours;
  • Sabrina Roy, district de la Madeleine;
  • Yves Lévesque, maire.

Absent

  • Daniel Cournoyer, district De Sainte-Marthe

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale