•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une cuisine adaptée pour les non-voyants

Rénald Verret et sa conjointe Louise Boulanger cuisinent même s'ils souffrent tous deux d’un handicap visuel.
Rénald Verret et sa conjointe Louise Boulanger cuisinent, même s'ils souffrent tous deux d’un handicap visuel. Photo: Radio-Canada / Nicole Germain
Radio-Canada

Concocter un bon repas tout en étant privé de la vue est une tâche bien compliquée. Un organisme de Beauport a donc aménagé sa cuisine pour permettre aux personnes non voyantes de mettre la main à la pâte.

La Cuisine collective Beauport a récemment réalisé plusieurs adaptations pour faciliter la tâche à tous les chefs qui souffrent d’un handicap visuel. La transformation de la cuisine va de la tasse à mesurer jusqu’aux électroménagers tactiles.

« C'est tactile et à l'oreille », explique Geneviève David, intervenante pour le groupe des non-voyants de la Cuisine collective Beauport.

Créativité culinaire

Rénald Verret et sa conjointe Louise Boulanger sont tous deux atteints d’un handicap visuel. Ils fréquentent l’endroit en ce temps des Fêtes et ils peuvent y faire ressortir toute leur créativité culinaire.

« Au toucher, on est capable de voir [la mesure pour la quantité], donc ça nous aide beaucoup », souligne Rénald Verret.

Geneviève David les aide, au besoin. « Ils coupent comme nous autres. Nous, on regarde pour ne pas se couper, mais eux, c'est au senti. Des fois, on va manquer des recettes, ce n’est pas grave », précise-t-elle.

On a été capable de faire des quiches. On fait des béchamels.

Geneviève David, intervenante pour le groupe des non-voyants de la Cuisine collective Beauport

Cette initiative de la Cuisine collective Beauport permet d'assurer une sécurité alimentaire, mais aussi de briser l'isolement, assure Louise Boulanger.

« Je trouve ça agréable, de faire ça en groupe. Je trouve que c'est une bonne activité. Puis la semaine d'après, tu n’as pas à nettoyer, tout est fait », dit-elle, en riant.

Avec les informations de Nicole Germain

Société