•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Whistler est la ville la plus chère où passer le Nouvel An au Canada

Des passants se promènent dans une rue enneigée et illuminée de Whistler à la nuit tombante.
Les meilleures offres promotionnelles pour la nuit du Nouvel An à Whistler commencent en août. Photo: Tourisme Whistler
Radio-Canada

Si vous cherchez à louer une chambre d'hôtel à Whistler la nuit du 31 décembre, soyez prêts à débourser pas moins de 745 $. La station de ski de Colombie-Britannique est la destination la plus chère du Canada où passer la dernière nuit de 2017, selon ce que révèle une enquête réalisée par Cheaphotels.org (Nouvelle fenêtre).

L’enquête réalisée le 26 décembre dernier visait les chambres doubles les moins chères encore disponibles pour un séjour d’une nuit pour le Nouvel An, dans 20 destinations au Canada. Seuls les hôtels d’au moins trois étoiles ont été pris en compte.

Québec et Niagara Falls arrivent au deuxième et troisième rangs des villes les plus chères où fêter la nouvelle année, une nuitée à quelques jours du réveillon coûtant respectivement 414 $ et 329 $.

Vue sur le Vieux-Québec et le Château Frontenac, en hiver.Vue sur le Vieux-Québec, en hiver Photo : Radio-Canada / Maxime Corneau

Winnipeg et Calgary sont quant à elles les villes les plus abordables. Il faut compter environ 100 $ pour une chambre double la nuit du Nouvel An.

Réserver au mois d'août

Si les chambres d’hôtel sont pratiquement toutes réservées à quelques jours du 31 décembre à Whistler, c’est que les offres promotionnelles commencent au mois d’août, où les prix sont alors jusqu’à deux tiers moins élevés.

Le pic de réservation pour la station de ski était le 15 novembre, dernier jour pour profiter des rabais pour les Fêtes.

Si vous vous y prenez à l’avance, vous bénéficiez de super offres promotionnelles et vous faites de super affaires.

Saad Hasan, président de l'association hôtelière de Whistler
Avec les informations de CBC

Tourisme

Art de vivre