•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travailleurs albertains mieux protégés dès le 1er janvier

Une serveuse porte un plateau rempli d'assiettes.

Tous les travailleurs albertains pourront s'absenter du travail pour des raisons médicales et avoir la garantie de conserver leur emploi.

Photo : Photo fournie

Radio-Canada

Le 1er janvier 2018, les nouvelles règles inscrites au Code du travail entreront en vigueur en Alberta. Une réforme qui bénéficie aux travailleurs, mais qui inquiète les entrepreneurs.

Selon la ministre du Travail Christina Gray, il s’agit de la première refonte du Code du travail depuis 1988. L’objectif de cette réforme est surtout de protéger les travailleurs les plus vulnérables.

[ Le Code ] va finalement permettre à l’Alberta de rejoindre le reste du Canada et de donner aux Albertains les mêmes droits et la même sécurité [ d’emploi ] que ceux dont jouissent les autres Canadiens.

Christina Gray, ministre du Travail de l'Alberta

Emplois protégés

Il sera désormais possible pour un employé de prendre une journée de congé maladie ou encore de s’absenter pour prendre soin d’un proche sans craindre de perdre son emploi.

Les heures de travail supplémentaires seront aussi mieux compensées, et la création d’un syndicat simplifiée.

Certaines de ses normes inscrites à présent au Code sont déjà respectées par les employeurs.

Un fardeau pour les employeurs

Ken Kolby, président de la Chambre de commerce de l’Alberta, estime qu’avec la hausse du salaire minimum et les nouvelles normes à respecter, le fardeau financier ne cesse de s’alourdir sur les entreprises.

Lorsque vous ajoutez petit montant sur petit montant, au final, ça devient une grosse somme.

Ken Kolby, président, Chambre de commerce de l'Alberta

Le gouvernement provincial assure qu’il guidera de son mieux les travailleurs et les entreprises à travers ces changements.

Alberta

Emploi