•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard compte s’attaquer à la pénurie de logements

Wade MacLauchlan

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan, compte faire de la pénurie de logement un enjeu prioritaire en 2018 (archives).

Photo : La Presse canadienne / PC/Andrew Vaughan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard, Wade MacLauchlan, promet de faire du logement une priorité en 2018.

Il reconnaît qu'il aurait dû se pencher plus tôt sur la pénurie de logements qui touche la province, en particulier la capitale Charlottetown.

« Si je pouvais revivre l'an dernier, j’en ferais plus pour le logement », affirme M. MacLauchlan.

Le taux d'inoccupation des logements est presque nul dans la région de Charlottetown. La population est en croissance, et la construction de nouvelles habitations ne suffit plus à répondre à la demande.

Par conséquent, les loyers se font rares et ils augmentent.... au détriment des moins nantis. La liste d'attente pour du logement à prix abordable compte plus de 1000 inscriptions.

« Ça va prendre un effort bien collaboratif et ça va prendre des initiatives pour 2018 », souligne le premier ministre.

Wade MacLauchlan explique qu'il planche sur une stratégie en matière de logement. Son gouvernement vient d'ailleurs de créer un groupe de travail pour « améliorer sa compréhension du marché immobilier et trouver des moyens de répondre à ses défis ».

La province serait aussi en train de déterminer à quels endroits bâtir de nouvelles unités de logement à prix abordable.

D’après un reportage de François Pierre Dufault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !