•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’est-ce que le refroidissement éolien?

Un facteur livre le courrier dans la neige et le froid.

Les gens qui travaillent en plein air doivent bien se couvrir et se mettre à l'abri plus souvent lorsque le refroidissement éolien est élevé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

S'il fait -20 °C et que le refroidissement éolien est de -35, fait-il plus froid? Non, parce qu'il ne faut pas confondre température et refroidissement éolien, un indice créé de toutes pièces par les scientifiques pour évaluer la sensation de froid chez les humains. Décryptage.

Un texte d'Anouk Lebel

S'il vente, notre corps aura l'impression qu'il fait plus froid, mais la température sur le thermomètre, elle, restera la même. L'indice de refroidissement éolien tente d'évaluer cette sensation de froid. Il se base sur différentes technologies et découvertes médicales relatives à la perte de chaleur corporelle.

L'appeler « température ressentie » contribue à créer de la confusion, insiste Pascal Yiacouvakis, météorologue à Radio-Canada.

Les gens pensent que c'est une température, mais ce n'est pas une température : c'est un indice.

Pascal Yiacouvakis, météorologue

L'indice de refroidissement éolien d'Environnement Canada et celui de son pendant américain, le National Weather Service, ne sont d'ailleurs pas calculés selon la même formule, poursuit-il. Et puisqu'il vise à estimer une sensation de froid, l'indice de refroidissement éolien ne s'exprime pas en degrés, comme c'est le cas pour la température réelle.

« Vous n'avez pas le droit de dire un indice de refroidissement de -40 oC. C'est faux! C'est -40 », précise Pascal Yiacouvakis.

Exposition de la peau

L'indice de refroidissement éolien ne concerne que la peau exposée. Pour le réduire, voire l'éviter complètement, il suffit de s'abriter du vent. Par contre, même à l'abri du vent, vous continuerez à ressentir la température extérieure.

D'autres facteurs que le vent influencent la sensation de froid. Environnement Canada souligne que des vêtements chauds et bien isolés réduisent la vitesse à laquelle le corps perd sa chaleur. La morphologie a aussi une influence : les personnes grandes et plus minces ont froid plus vite que celles qui sont petites et rondes.

L'activité physique, qui accélère le métabolisme, génère aussi plus de chaleur corporelle.

La réalité, ce n’est pas qu’il fait plus froid : c’est que vous perdez plus de chaleur à cause du vent.

Pascal Yiacouvakis, météorologue

Environnement Canada calcule l'indice de refroidissement éolien pour les humains, pas pour les objets ou pour les animaux. Cela n'empêche pas votre chat, votre voiture ou votre maison de perdre de la chaleur en raison du vent.

« Votre voiture va se refroidir plus vite s'il y a du vent que s'il n'y a pas de vent », explique Pascal Yiacouvakis. Il prend d'ailleurs soin de stationner la sienne au soleil lors des grands froids.

« L’idée est de savoir comment conserver sa chaleur, d’éviter de la perdre au profit de l’air froid qui est autour », conclut-il.

Conditions météorologiques

Environnement