•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il y a 175 ans naissait le compositeur de l’Ô Canada

Une photo en noir et blanc de Calixa Lavallée
Calixa Lavallée Photo: Bibliothèque et archives Canada

Calixa Lavallée, dont le vrai prénom est Callixte, est né le 28 décembre 1842 à Verchères, sur la Rive-Sud, dans la région de Montréal, à quelques pas de la municipalité de Calixa-Lavallée, autrefois connue sous le nom de Sainte-Théodosie.

En 1850, la famille Lavallée s'installe à Saint-Hyacinthe. Le père, qui vient d'une famille de musiciens, travaille alors comme harmoniste pour le fabricant d'orgues Joseph Casavant.

Dans l’émission Les chemins de travers du 13 mai 2012, Serge Bouchard raconte qu’un prospère boucher de Montréal, Léon Derôme, avait pris sous son aile le jeune Calixa Lavallée. Plusieurs musiciens étaient venus de France pour enseigner au jeune homme qui avait un grand talent musical.

Une gravure de Calixa LavalléeCalixa Lavallée Photo : BAnQ

À l’âge de 16 ans, à La Nouvelle-Orléans, Calixa Lavallée gagne un concours qui lui permet de partir en tournée dans les Antilles et en Amérique du Sud.

Il participe à la guerre de Sécession avec les nordistes, mais est blessé. Il revient au Canada en 1864, devient un musicien professionnel, puis repart en tournée partout aux États-Unis. Il épouse une Américaine. En 1873, il part en Europe pour parfaire sa connaissance du piano.

À l’origine de la musique de l’Ô Canada

Professeur et chef d’orchestre, Calixa Lavallée compose la musique de l’hymne national du Canada, mais c’est Adolphe-Basile Routhier qui en écrit les paroles pour le Congrès national des Canadiens français qui a lieu en juin 1880 à Québec.

La chanson est interprétée pour la première fois le 24 juin 1880 pour souligner l’anniversaire de la Société Saint-Jean-Baptiste. Ce n'est qu'un siècle plus tard, le 1er juillet 1980, quelques mois à peine après le premier référendum sur la souveraineté du Québec, que la chanson est proclamée hymne national du Canada.

Le lieutenant-gouverneur Théodore Robitaille avait commandé cette chanson à Calixa Lavallée et à Adolphe-Basile Routhier, un juge de la ville de Québec. Il n’aurait fallu à ce dernier qu’une heure pour en écrire les paroles, selon ce qu'explique l’historienne Hélène-Andrée Bizier dans un reportage de Radio-Canada en 1980. La version originale française n'a jamais été modifiée.

L’œuvre de Calixa Lavallée est peu connue et malheureusement plusieurs de ses pièces demeurent introuvables.

Calixa Lavallée est mort en 1891 à Boston.

Musique

Arts