•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Énergie NB rejette un projet d’éoliennes dans le Haut-Madawaska

Paul-Émile Soucy tenant le courriel d'Énergie Nouveau-Brunswick assis dans sa cuisine.

Paul-Émile Soucy est déçu de la décision d'Énergie Nouveau-Brunswick, mais il n'abandonne pas son projet de parc éolien.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Radio-Canada

Énergie Nouveau-Brunswick a rejeté un projet de parc éolien dans le nord-ouest de la province déposé dans le cadre du programme gouvernemental de production locale d'énergie renouvelable à petite échelle. Malgré tout, les instigateurs continuent de croire au projet.

Un texte de Kassandra Nadeau-Lamarche

Les membres de la Coopérative d’énergie renouvelable du Nord-Ouest ont reçu la nouvelle par courriel à la fin novembre. Ils ont été très déçus de l’apprendre. « Au niveau de la Coopérative, ça fait presque une dizaine d’années qu’on travaille sur un projet semblable, et on y investit beaucoup d’énergie, de temps et de bénévolat, surtout », explique le président de la Coopérative Paul-Émile Soucy. Selon lui, la société d’État a probablement refusé en raison du coût proposé de revente de l’électricité produite. La Coopérative souhaitait faire l’installation de plusieurs éoliennes dans la région du Haut-Madawaska, un projet d’environ 60 millions de dollars.

Il y a toujours espoir

Mais Paul-Émile Soucy ainsi que la Coopérative ne perdent pas espoir. Selon eux, le projet est trop important pour la communauté pour abandonner. « Je pense qu’il y a un potentiel; on l’avait identifié. La ressource, le vent est bon, et puis le projet est rentable » explique-t-il. Selon lui, il y aura d’autres occasions tant et aussi longtemps que la province tentera de mettre au point sa production d’énergie verte.

Le projet, on ne l’a pas abandonné. C’est important au niveau des retombées économiques, pour réinvestir dans nos communautés; c’est pour toute la grande région. [...] À un moment donné, ça va débloquer quelque part.

Paul-Émile Soucy

Paul-Émile Soucy affirme également que la Coopérative a l’appui de la communauté du Nord-Ouest. Il compte donc rencontrer Énergie Nouveau-Brunswick ainsi que des représentants du gouvernement après les Fêtes afin d’explorer les options possibles.

Énergie Nouveau-Brunswick n’a pas encore terminé sa sélection des projets dans le cadre du programme gouvernemental de production locale d’énergie renouvelable à petite échelle. D’ailleurs, la ville de Campbellton, qui avait également soumis un projet, n’a pas encore eu sa réponse.

Nouveau-Brunswick

Énergies renouvelables