•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transit Sept-Îles: un refuge précieux en tout temps

Grande tablée dans la salle à manger de l'organisme Transit Sept-Îles.

La salle à manger de l'organisme Transit Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Maison d'hébergement Transit Sept-Îles offre un service essentiel pour divers types d'urgences sociales tout au long de l'année et particulièrement en hiver. Durant le temps des fêtes 2017, six des douze places sont occupées.

Novembre a été le mois avec la demande la plus forte alors que la maison était remplie presque au maximum de sa capacité, précise David Leboeuf, intervenant à Transit Sept-Îles depuis trois ans.

David Leboeuf sur une table de pique-nique Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

David Leboeuf, intervenant au Transit de Sept-Îles depuis 3 ans.

Photo : Radio-Canada

À toi de moi

La nouvelle formule de la campagne de financement d’avant-Noël a connu un bon succès selon David Leboeuf.

« On a eu la campagne à toi de moi que l’on a commencée au mois de novembre. On vendait des vœux pour l’illumination du sapin de la ville. Jusqu’à maintenant, on a environ 12 500$ de ramassé. »

Et la générosité des gens de Sept-Îles et des environs ne s’est pas arrêtée là.

Des personnes se sont aussi présentées au comptoir avec des cadeaux déjà emballés pour les résidents qui se sont ajoutés à ceux déjà prévus par la direction pour les personnes en situation de précarité.

C’est quelque chose qui nous touche profondément, on s’en parle lors de nos changements de quarts de travail et on vient les yeux pleins d’eau!

David Leboeuf, intervenant à Transit Sept-Îles depuis trois ans
Vue à partir de la porte de la chambre numéro 4 de l'organisme Transit Sept-Îles avec lit simple, table pour lecture et petit garde-robe.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'intérieur de la chambre numéro 4 de l'organisme Transit Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

La Maison d’hébergement Transit Sept-Îles offre six chambres avec deux lits chacune et des lits de camp peuvent s’ajouter lorsque des parents accompagnés d’enfants cognent à la porte, souligne David Leboeuf.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !