•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les touristes étrangers initiés à l'hiver québécois

Des personnes qui font du traîneau à chiens.

La pourvoirie du Cap au Leste de Sainte-Rose-du-Nord accueille une centaine de touristes étrangers par semaine.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les touristes français se font très nombreux au Saguenay–Lac-Saint-Jean, malgré le froid sibérien qui règne en maître ces jours-ci.

À la Pourvoirie du Cap au Leste de Sainte-Rose-du-Nord, on accueille une centaine de touristes étrangers par semaine jusqu'à la fin du mois de mars. Ils font, entre autres, de la motoneige, du traîneau à chien et de la pêche sur la glace.

Philippe Van Asten de Lille et Nathalie Ricard, originaires de la Bretagne, en France, ont payé environ 3000 $ chacun pour séjourner à cet endroit.

« On a déconnecté du boulot; on a déconnecté de la France; on est un peu au milieu de nulle part, et ça fait du bien aussi de déconnecter, quoi! »

— Une citation de  Un touriste en visite à Sainte-Rose-du-Nord

Le propriétaire, Henri-Jean Vittecoq, explique que ces visiteurs apprécient les grands espaces et le froid.

« Les gens pensent qu'ils sont bien équipés quand ils arrivent. Très vite, ils déchantent. Mais donc ici, nous, on a 150 équipements "grands froids" pour la motoneige et tout ça, et on les équipe dès le premier jour », explique le propriétaire de la pourvoirie.

Les touristes, eux, parlent d'une belle façon de s'évader de leur quotidien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !