•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents encore touchés par les pannes de courant en Nouvelle-Écosse

Plusieurs poteaux électriques cassés en bordure de la route.

Des poteaux électriques brisés le 26 décembre 2017 à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, au lendemain d'une tempête.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada

Alors qu'une vague de froid s'installe sur la Nouvelle-Écosse, moins de 6000 clients de la Nova Scotia Power étaient toujours sans électricité, vers midi mercredi, 48 heures après les vents violents qui ont secoué la province le jour de Noël.

À 13 h mercredi, la province comptait environ 5500 clients sans courant. La compagnie d'électricité Nova Scotia Power espérait initialement pouvoir rétablir le courant sur la totalité de son territoire à la mi-journée mercredi. Elle prévoit maintenant que la grande majorité des personnes touchées par les pannes auront du courant à 23 h 30 mercredi.

Pour les clients des secteurs où des pannes touchent dix personnes ou moins, Nova Scotia Power rétablira le courant d'ici 11 h 30 jeudi matin.

Des dizaines de milliers de Néo-Écossais ont retrouvé l'électricité, mardi, alors que des centaines de techniciens travaillaient d'arrache-pied pour réparer toutes les installations électriques endommagées par des vents qui ont atteint par endroits quelque 110 kilomètres à l'heure.

Une tempête atypique

C'est sur la rive sud de la province que les vents ont été les plus intenses, et c'est aussi à cet endroit que les plus importants dommages ont été constatés, souligne Tiffany Chase, porte-parole de Nova Scotia Power.

Mme Chase souligne le caractère atypique de cette tempête. Si certaines régions ont reçu de la neige et de la pluie verglaçante, la majorité des dégâts ont été causés par les rafales, qui ont par endroits complètement cassé des poteaux électriques, parfois des dizaines dans le même secteur, comme ce fut le cas à Dartmouth dans la municipalité régionale d'Halifax.

« C'est un type de dommages différent de ce que nous voyons d'habitude dans une tempête hivernale typique », remarque Mme Chase.

En Nouvelle-Écosse, les branches cassées sont en général la principale cause des pannes de courant, ajoute la porte-parole de Nova Scotia Power, mais dans le cas de la tempête du 25 décembre, « nous avons vu même des arbres matures être complètement déracinés et s'abattre avec beaucoup de force sur les lignes de transmission ».

En fin d'avant-midi, mercredi, quelque 150 000 abonnés avaient retrouvé le courant.

Centres d'urgence ouverts

Quatre centres d'urgence accueillent depuis 8 h mercredi matin les sinistrés :

  • 96 Valley Rd., à Chester ;
  • 3 Calkin Dr., à Kentville ;
  • 261 Ohio Rd., à Shelburne ;
  • 26 avenue Bridge, à Stellarton.

Risque d'intoxication au monoxyde de carbone

Jason Mew, du Bureau de gestion des urgences de la Nouvelle-Écosse, met en garde contre l'emploi par les sinistrés de chauffage d'appoint, comme les chaufferettes au kérosène, les génératrices utilisées dans la maison, ou même les barbecues.

Ces appareils posent un risque d'intoxication au monoxyde de carbone et ont causé la mort de deux personnes en janvier 2017 durant la crise du verglas au Nouveau-Brunswick.

Une branche d'arbre cassée par la tempête appuyée contre la façade d'une maison.

Dégâts à Halifax au lendemain des vents violents du 25 décembre 2017.

Photo : Radio-Canada / Frederic Wolf

Transports

Marine Atlantique a annulé ses traversées du 27 décembre entre North Sydney, en Nouvelle-Écosse, et Port aux Basques, sur l'île de Terre-Neuve. Signalant des vagues de 8 mètres de hauteur mercredi matin à Port aux Basques, la société avertit ses usagers que les traversées de jeudi risquaient également d'être annulées.

Les traversées entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse ont été annulées pour la journée de mercredi. Les départs prévus de Saint-Jean à 14 h et de Digby à 17 h n'auront pas lieu.

À l’aéroport international Stanfield d'Halifax, certains vols en direction de Terre-Neuve-et-Labrador sont retardés ou ont été annulés.

Nouvelle-Écosse

Conditions météorologiques