•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cercle en processus de faillite : les spectacles prévus en décembre auront lieu

Le complexe Le Cercle
Le complexe Le Cercle Photo: Radio-Canada / Alice Chiche

Le restaurant Le Cercle, situé au coeur du quartier Saint-Roch, à Québec, cesse ses activités. La salle de spectacle demeure tout de même ouverte jusqu'à la fin décembre, mais il n'y aura pas de souper-spectacle.

Les employés de l’établissement situé au 228 de la rue Saint-Joseph ont appris la triste nouvelle mardi après-midi dans un message publié sur Facebook par son propriétaire et directeur général, Bruno Bernier.

« Il n'y a pas de belles manières pour ça. Les opérations du Cercle restaurant cessent aujourd’hui, a indiqué M. Bernier aux employés. Un processus de faillite est en cours. »

Deux employés, qui ont pris connaissance de la nouvelle, ont affirmé ne pas être surpris d’une telle annonce.

La salle de spectacle et le bar du complexe pourraient aussi fermer leurs portes.

La direction du Cercle a toutefois assuré mercredi après-midi que les spectacles prévus d'ici la fin 2017 se dérouleront tel que prévu.

Remboursement

Les personnes qui possédaient des forfaits de type souper-spectacle pour le concert du 30 décembre seront contactées et remboursées.

Fondé il y a 10 ans, Le Cercle est bien connu à Québec. Des chefs réputés tels que David Forbes, Émile Tremblay et Olivier Godbout y ont travaillé.

Karl-Emmanuel Picard, copropriétaire de l'Anti Bar & Spectacle et producteur de spectacles, garde espoir quant à l'avenir du Cercle.

« La nouvelle n'aurait pas dû sortir comme ça hier. Elle aurait peut-être dû sortir comme: “ voici les nouveaux propriétaires, voici la transition, voici le [nouveau] Cercle ”. Cet endroit-là est vraiment important dans la ville de Québec. Tous les artistes ont passé au Cercle », souligne-t-il.

Le directeur exécutif du Cercle, Louis-Philippe Allard-Bergeron, a par ailleurs fait savoir par courriel qu'aucune déclaration officielle ne sera faite avant mardi prochain puisque « la situation est en constante évolution ».

Avec les informations de Charles D'Amboise

Restaurants

Économie