•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La télévision célèbre la fin de l'année

L'animateur et ses invités assis à une table au bar le Bordel
Christine Beaulieu, André Robitaille, Laurent Paquin et Marc Séguin Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Comme tous les ans, la télévision célèbre les dernières journées de l'année et les premiers jours de l'année suivante. L'an 2017 est passé en revue sur le plan culturel comme sur le plan de l'actualité. La longue fin de semaine est un moment propice à se réchauffer sous la couette devant la télévision. On peut même faire durer le plaisir au-delà du 1er janvier.

Les célébrations commencent ce vendredi 29 décembre à 20 h avec la diffusion de La revue culturelle 2017 sur ICI Radio-Canada Télé. Pour une deuxième année consécutive, André Robitaille salue les artistes, les œuvres, les spectacles et les événements qui ont marqué la vie culturelle de l’année qui s’achève.

De nombreux artistes de diverses disciplines se sont distingués cette année. Qu'il s'agisse de Sylvain Bellemare qui a remporté l’Oscar du meilleur montage sonore pour son travail sur le film Arrival de Denis Villeneuve, de la troupe Les 7 Doigts qui a fait connaître son cirque un peu partout dans le monde, de l’artiste visuelle Dominique Pétrin qui a reçu un appel de Banksy pour décorer une chambre du Walled Off Hotel à Bethléem, de Klô Pelgag qui a été couverte d’honneurs au Gala de l'ADISQ, de la dernière représentation de Broue ou des livres de Patrick Senécal qui ont atteint le million d'exemplaires vendus, 2017 a été une année importante pour les artistes d'ici.

Le Québécois Sylvain Bellemare a remporté l'Oscar du meilleur montage sonore.Le Québécois Sylvain Bellemare a remporté l'Oscar du meilleur montage sonore. Photo : Getty Images / MARK RALSTON

Les artistes ont aussi fait réfléchir : Christine Beaulieu a présenté sa pièce J’aime Hydro sur notre rapport à la société d'État, Marc Séguin a réalisé un documentaire sur les failles de l’agriculture au Québec, la chorégraphe Mélanie Demers a signé un spectacle sur la condition humaine pour souligner le passage de l'Agora de la danse au nouvel édifice Wilder et les femmes ont uni leurs forces pour défendre leur place dans tous les domaines artistiques.

Autant la relève que les artistes établis se sont fait remarquer. Le prix Gratien-Gélinas a été remis à Rachel Graton pour sa pièce La nuit du 4 au 5, alors que Michel Tremblay a reçu le prestigieux prix littéraire Prince Pierre pour l’ensemble de sa carrière; Émile Bilodeau a été nommé Révélation Radio-Canada 2017-2018 dans la catégorie Chanson et a remporté le Félix de la révélation de l’année à l’ADISQ, tandis que Michel Louvain a célébré ses 60 ans de carrière et que Clémence DesRochers a quitté la scène pour de bon; le premier roman de Stéphane Larue, Le plongeur, a remporté le Prix des libraires du Québec, tandis que Margaret Atwood a reçu le prix Franz Kafka qui récompense le travail de toute une vie; le comédien Rykko Bellemare s’est vu remettre l'Iris de la révélation de l'année au premier Gala Québec Cinéma, alors que Denise Filiatrault a brillé dans le film C'est le cœur qui meurt en dernier.

Clémence DesRochers, sur scène, remercie le public avec des fleurs dans les bras.Clémence DesRochers est montée sur scène pour la dernière fois à Gatineau. Âgée de 83 ans, l'artiste s'est retirée après 60 ans de carrière. Photo : Radio-Canada

La revue culturelle 2017 sera rediffusée sur ICI Radio-Canada Télé le dimanche 31 décembre à 17 h et sur ICI ARTV le lundi 1er janvier à 16 h et le mardi 2 janvier à 22 h.

La soirée du samedi 30 décembre

Le diable en canot d'écorce est une adaption par Michel Tremblay de la légende de La chasse-galerie. Dans une mise en scène de René Richard Cyr, Laurent Paquin raconte l'histoire de bûcherons qui font un pacte avec le diable le jour de Noël. Le récit est accompagné de musique interprétée par l'Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction de Kent Nagano. L'émission est présentée samedi à 19 h sur ICI Radio-Canada Télé et le lendemain à 18 h 30 sur ICI ARTV.

Laurent Paquin et Michel Tremblay« Le diable en canot d’écorce », une histoire de Michel Tremblay (à droite) racontée par Laurent Paquin (à gauche) Photo : Radio-Canada

Le meilleur de la Fête de la chanson française se poursuit samedi à 20 h sur TV5. Dans la première partie, on peut entendre Renaud, Eddy Mitchell, Shy'm, Soprano, Julien Clerc, Patrick Bruel, Garou et Florent Pagny. Julien Doré, Olivia Ruiz, Vincent Niclo, Pierre Perret, Yves Duteil, Laurent Voulzy, Francis Cabrel et Thomas Dutronc suivent dans la deuxième partie. Ces émissions, présentées par Daniela Lumbroso, ont été regardées par plus d'un million de téléspectateurs en France.

Sur TVA, samedi à 20 h 30, on souligne le 25anniversaire du long métrage Le garde du corps en rediffusant le film de Mick Jackson mettant en vedette Kevin Costner, Whitney Houston et Gary Kemp dans lequel une chanteuse fait appel à un garde du corps pour se protéger de menaces.

La soirée du dimanche 31 décembre

Sur ICI Radio-Canada Télé à 19 h, En direct de l'univers – Spéciale du jour de l'An présente 90 minutes de chansons qui vous feront vivre toute une gamme d'émotions. Les noms des artistes qui viendront chanter pour les invités demeurent secrets jusqu'à la dernière minute.

À 20 h 30, l'équipe de l'émission radio À la semaine prochaine formée de Philippe Laguë, Pierre Verville, Michèle Deslauriers et Dominic Paquet passera à la télévision pour présenter À l'année prochaine!, un résumé humoristique de l'année 2017. Après Le téléjournal à 21 h 30, Jean-René Dufort, MC Gilles et Chantal Lamarre viendront livrer leurs impressions de l'année à Infoman 2017 (22 h).

Jean-René DufortJean-René Dufort Photo : Radio-Canada

Sur le coup de 23 h, une émission qui attire près de 5 millions de téléspectateurs, le Bye bye en aura long à raconter. À la manière du réalisateur Simon-Olivier Fecteau, Marc Labrèche, Anne Dorval, Pierre Brassard, Véronique Claveau et Patrice L'Écuyer auront-ils assez de 90 minutes pour rappeler aux téléspectateurs la somme des faits marquants de l'année?

À TVA, à 18 h 30, on fait place à P-A Méthot Country, 90 minutes durant lesquelles chanteurs et humoristes bien connus défilent sur la scène du Centre Bell. Il s'agit de la captation d'un spectacle qui a été présenté en juin dernier.

Avec son entrain habituel, P-A Méthot accueille Robby Johnson, un Beauceron d'origine devenu une vedette aux États-Unis; Dominic Paquet, qui s'amuse à imiter Éric Lapointe; Martin Vachon, qui exécute une danse en ligne plutôt tonifiante; Peter MacLeod, qui nous raconte une histoire du Far West, et Steph Carse qui fait revenir le Achy Breaky Dance au grand bonheur de l'assistance. Le spectacle met également en vedette François Massicotte, Guylaine Tanguay, qui enseigne à l'animateur l'art de iodler, et Michel Barrette, qui fait revivre son personnage de Roland Hi! Ha! Tremblay. C'est Paul Daraîche, instigateur de ce spectacle country, qui clôt la soirée.

Pour bien commencer 2018

Tous les secrets qui se trament dans Les coulisses du Bye bye 2017 seront révélés tout de suite après l'émission, soit à minuit et demi. On saura tout sur les maquillages, les effets spéciaux, les imitations et les bévues des comédiens du Bye bye 2017. En rediffusion le mardi 2 janvier, à 20 h sur les ondes d'ICI Radio-Canada Télé.

Toujours sur ICI Radio-Canada Télé, on passe deux heures avec Leonard Cohen, le mercredi 3 janvier à 20 h en compagnie d'artistes internationaux comme Sting, Elvis Costello, k.d. lang, Courtney Love et Patrick Watson qui étaient réunis en novembre au Centre Bell pour Tower of Song, un spectacle hommage proposé par son fils, Adam Cohen.

Sting en concertSting en concert Photo : Claude Dufresne

La semaine se termine sur Casse-Noisette, le célèbre ballet annuel inscrit dans l'histoire des Grands Ballets canadiens de Montréal qui nécessite une soixantaine de danseurs. Ce ballet, tiré d'un conte de E.T.A. Hoffmann, met en scène le réveillon d'une famille où se mêlent rêve et réalité. L'émission est diffusée le vendredi 5 janvier, à 19 h, sur ICI Radio-Canada Télé.

À l'émission 1001 vies, à 21 h, on présente le documentaire Amour cougar : au-delà du mythe, dans lequel on rencontre des « cougars », ces femmes qui préfèrent des hommes beaucoup plus jeunes qu'elles. Défiant tous les tabous, ces « chasseresses » de 40 à 85 ans n'hésitent pas à affirmer leur penchant pour les jeunes hommes et vivre pleinement leur sexualité.

Minou Petrowski et Karima Brikh sont assises à une table.Minou Petrowski et Karima Brikh dans le documentaire « Amour cougar : au-delà du mythe ». Photo : Serge Desrosiers

À Télé-Québec, le lundi 1er janvier à 20 h , Les malheurs de Sophie raconte le sort réservé à une petite fille gaffeuse, devenue orpheline et confiée à sa belle-mère qui décide de la corriger de ses étourderies. Le film met en vedette Caroline Grant, Muriel Robin et Anaïs Demoustier.

À RDI, en huit épisodes, on récapitule Les années 70 alors que guerre, tueurs en série, crise de l'énergie, terrorisme et révolution sexuelle marquaient la décennie, il y a près de 50 ans. La série commence le lundi 1er janvier, à 20 h.

À TV5, le jeudi 4 janvier à 19 h, deux heures de rire avec un spectacle d'Anne Rougemanoff, toute de rouge vêtue, qui se concentre sur l'égoïsme et la superficialité de notre époque.

Avec les informations de La Presse canadienne

Humour

Arts