•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le froid s'installe au pays jusque début janvier

Une vague de froid s'installe sur l'ensemble du pays pour les prochains jours.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un froid polaire s'installe sur l'ensemble du Canada en cette fin d'année 2017 et il y restera jusqu'au début de la nouvelle année. Environnement Canada a émis des avertissements de froid extrême pour la quasi-totalité des Prairies et plusieurs autres provinces du pays.

Mercredi matin, le mercure a plongé à 22 ° sous le point de congélation à Montréal et à - 25 °C à Québec, où les normales de saison sont de - 15 °C le jour. Le mercure affichait - 25 °C à Ottawa, - 20 °C à Calgary, - 29 °C à Yellowknife et - 31 °C à Whitehorse.

Avec un indice de refroidissement éolien de -39 à Québec, les fêtards ont dû s'habiller chaudement pour leurs sorties du temps des Fêtes dans la nuit de mardi à mercredi.

Le record montréalais pour un 27 décembre a été établi en 1993 avec -30,6 °C.

La région de Montréal s'est approchée d’un avertissement de froid extrême – une température ressentie de -38 en tenant compte du refroidissement éolien – au cours de la nuit dernière, selon un météorologue d’Environnement Canada, Alexandre Parent.

La vague de froid devrait se prolonger jusqu’au 2 janvier. Malgré une baisse d’intensité des vents, le mercure oscillera tout de même autour des - 17 et -18 °C à l’approche du week-end.

« Ce qui marque, ce n’est pas nécessairement les basses températures en termes de valeurs journalières, mais plutôt l’étendue, explique M. Parent. Autant l’étendue géographique – c’est pratiquement une vague de froid à l’échelle du Canada en entier – mais également une étendue en termes de temps. La fin de l’année et même le début de 2018 risquent d’être une dizaine de degrés sous les normales de saison. »

Au Québec, l'Abitibi-Témiscamingue, les Laurentides et le Saguenay-Lac-Saint-Jean sont aussi visés par des alertes de froid extrême. Même scénario pour l'Alberta, le sud de la Saskatchewan, le Manitoba, l'Ontario et le Nouveau-Brunswick.

Un avertissement de froid extrême est diffusé lorsque l'indice de refroidissement éolien représente un danger élevé pour la santé. Une engelure ou l’hypothermie peuvent rapidement survenir.

Seules les extrémités du pays échappent à la vague de froid. Le sud de la Colombie-Britannique flirte avec le point de congélation, alors que le mercure atteint -6 °C dans la capitale de la province de Terre-Neuve-et-Labrador, Saint-Jean.

Aussi difficile sur les routes

Par ailleurs, le temps froid cause des ennuis aux automobilistes dont les véhicules refusent parfois de démarrer. CAA Québec a recensé plus de 3000 appels au cours de la matinée seulement et l’association d’automobilistes s'attend à ce que la demande persiste.

Le club automobile dispose de 1150 véhicules sur les routes du Québec et de 250 personnes au centre d’appel pour enregistrer les demandes de dépannage.

Conditions météorologiques

Environnement