•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Station de ski Val-Neigette : pas de patrouilleurs, pas d'ouverture

Malgré la neige, la station de ski Val Neigette demeure inaccessible aux skieurs.
Malgré la neige, la station de ski Val Neigette demeure inaccessible aux skieurs. Photo: Radio-Canada / Simon Rail-Laplante
Radio-Canada

La station de ski Val-Neigette n'ouvrira pas ses portes samedi, tel qu'il était prévu. Les patrouilleurs refusent d'y travailler dans les conditions actuelles.

D'après les informations de Laurence Gallant

Sur la page Facebook de l'organisation, on annonce que Val-Neigette est forcée de reporter son ouverture en raison de problèmes logistiques avec les patrouilleurs.

Le chef des patrouilleurs, Luc Monette, confirme que plusieurs irrégularités sur le plan de l'équipement et le manque d'organisation sont à l'origine de leur refus.

Il mentionne que jamais la direction de la station ne les a contactés pour qu'ils se préparent pour la nouvelle saison.

Luc Monette indique que son équipe met en doute la sécurité de l'équipement et estime qu'il n'y a pas de patrouilleurs disponibles ou volontaires pour assurer la sécurité des skieurs à Val-Neigette cette année.

Le directeur de la station, Mathieu Dufour, n’accordera pas d’entrevues avant que le problème avec les patrouilleurs ne soit réglé. Il espère ouvrir le site entre Noël et le Jour de l’an.

Le propriétaire évalue même la possibilité de former de nouveaux patrouilleurs en janvier s'il est incapable de s'entendre avec les patrouilleurs actuels.

S'il le faut, nous ferons venir un représentant de l'Institut national de secourisme pour former de nouveaux employés.

Mathieu Dufour, directeur de la station de ski Val Neigette
Télésièges de la station de ski Val Neigette.Télésièges de la station de ski Val Neigette. Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Au sujet des craintes véhiculées sur les équipements de la station, Mathieu Dufour confirme que les câbles du remonte-pente ont été inspectés l'an dernier. Une vingtaine de télésièges ne pourront être utilisés avant d'être inspectés correctement.

Certains amateurs de ski rencontrés près des pentes se disaient déçus d'apprendre la nouvelle. D'autres critiquaient le manque de communication de la part des propriétaires.

Discussions en cours

Par ailleurs, Mathieu Dufour confirme que des pourparlers sont en cours avec un nouveau groupe d'investisseurs pour la vente des actifs.

Selon lui, ce groupe veut garder la vocation première de Val-Neigette en conservant le centre de ski. Si une possible entente se confirme, la transaction aura lieu après la saison de glisse.

Bas-Saint-Laurent

Ski et surf des neiges