•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Renouvellement du contrat de la CTMA

Le navire CTMA Traversier au port de Cap-aux-Meules.

Le navire CTMA Le Madeleine au port de Cap-aux-Meules.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada

Transports Canada renouvelle le contrat de la Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA) des Îles-de-la-Madeleine pour une période de deux ans.

La Coopérative assure la liaison maritime entre Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard, et Cap-aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine.

Au cours de la dernière année, une coalition formée d'élus et de résidents des Îles s'était mobilisée pour que les Madelinots continuent de gérer la traverse.

Elle demandait à Ottawa d'exclure la desserte d'un possible processus d'appel d'offres pour la gestion du contrat.

Le député des Îles-de-la-Madeleine Germain Chevarie aurait aimé voir un contrat à plus long terme. Le traversier du CTMA arrive en fin de vie et doit être remplacé.

C’est une bonne nouvelle en soi. Ce n’est pas nécessairement la nouvelle que nous attendions complètement, à savoir d’exclure CTMA complètement de la possibilité ou la proposition de l’appel d’offres.

Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

Germain Chevarie espère connaître rapidement les détails du contrat et souhaite qu’Ottawa s'entende à long terme avec la CTMA.

Même son de cloche du côté du maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de points d'interrogation encore concernant l'intention du gouvernement.

Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Pour le maire, « la bonne nouvelle c'est qu'on a maintenant deux ans devant nous. Deux ans pour revendiquer, deux ans pour discuter avec Transport Canada ».

Ni le ministre des Transports Marc Garneau ni la ministre et députée de la Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine Diane Lebouthillier n'était disponibles pour commenter.

La Coopérative de transport maritime et aérien (CTMA) en quelques lignes :

  • Les Madelinots ont créé, il y a plus de 70 ans, la CTMA pour le transport des personnes et des marchandises.
  • En 1971, Ottawa signait une première entente de gré à gré pour assurer une liaison régulière entre Cap-aux-Meules et Souris, à l'Île-du-Prince-Edouard. La CTMA offre le service depuis maintenant 46 ans.
  • L'entreprise, qui gère d'autres navires que celui de la traverse Cap-aux-Meules–Souris, emploie 500 personnes et gère un budget annuel de plus de 76 millions de dollars.

D’après les informations de Philippe Grenier

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports