•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Expo 67, un événement historique

    Minirail en mouvement avec le pavillon en boule des États-Unis pour Expo 67
    Le minirail passant devant le pavillon des États-Unis durant Expo 67 Photo: Radio-Canada
    Radio-Canada

    En 2017, on a souligné le 50e anniversaire d'un événement qui a fait connaître le Québec au monde entier : l'Exposition universelle de Montréal. Le 18 décembre dernier, le gouvernement du Québec a d'ailleurs officiellement reconnu Expo 67 comme « événement historique ». Retour en archives sur cet événement maintenant bien ancré dans notre mémoire collective.

    Expo 67 a ébloui le monde entier. Pendant six mois, ils sont venus des quatre coins de la planète pour faire la fête sur une île inventée. L’Exposition universelle de Montréal leur en a mis plein la vue et a permis au Canada et au Québec d’entrer dans la modernité par la grande porte.

    Pour le 50e anniversaire d’Expo 67, nous avons replongé dans nos archives afin de réaliser une série de capsules permettant de revivre cet événement d’envergure. Nous vous en présentons quelques-unes.

    L’inauguration d’Expo 67

    « Un jour, un jour, quand tu viendras... », entendait-on dans la chanson-thème d’Expo 67. Après cinq ans de préparatifs et de travaux, Expo 67 voit enfin le jour! Voici donc un montage d’archives relatant l’inauguration de l’événement.

    Le 27 avril 1967, à 14 h 30, se déroule la cérémonie officielle d’ouverture de l’Exposition universelle de Montréal. L’événement est retransmis par Radio-Canada en direct de la Place des Nations. Jusqu'à 61 pays diffusent également la cérémonie à la radio ou à la télévision. Sur place, on compte plus de 7000 invités, dont les commissaires généraux des 62 pays exposants.

    Le lendemain, le site est ouvert au public dès 9 h 30. Les visiteurs sont au rendez-vous. À la fin de cette première journée, on calcule que 407 500 visiteurs sont venus sur le site. On en avait prévu autour de 200 000. Deux jours plus tard, le 30 avril, le millionième visiteur arrive à l’Expo alors que 569 500 personnes franchissent les tourniquets. C’est la journée la plus achalandée d’Expo 67. Un engouement qui se maintiendra durant les 185 jours de l’événement.

    Des célébrités à Expo 67

    On a souvent dit qu’Expo 67 avait mis Montréal sur la carte. Pendant six mois, tous les projecteurs sont braqués sur Montréal, capitale du monde. C’est l’endroit où il faut être et être vu. Comme en témoigne ce montage d’archives, de nombreux chefs d’État et monarques, sans oublier des vedettes du cinéma, de la chanson, de la télé et d'autres grands de ce monde, se succèdent à Terre des Hommes. Vous y apercevrez entre autres Grace de Monaco, Jackie Kennedy, Charles de Gaulle et Ed Sullivan.

    Expo 67 à travers les yeux d’un enfant

    Au cours de l’été 1967, l’Expo devient aussi l’activité familiale par excellence! Le 1er juillet 1967, Radio-Canada diffuse un épisode de la série Visite à l’Expo avec Alain, 5 ans. On suit l’adorable gamin pendant sa visite de Terre des Hommes alors qu’il s’extasie devant les nombreux pavillons et livre spontanément ses commentaires. Voici un montage des meilleurs moments de la visite du petit Alain à Expo 67, un réel coup de cœur tiré de nos archives.

    Un symbole emblématique pour Expo 67

    L’identité visuelle d’Expo 67 a grandement contribué au succès et la mémoire de l’événement. On savait tout de suite qu’on était à Expo 67 en voyant son logo officiel, bleu et blanc, comme on peut le constater dans ce montage d’archives. Le designer Julien Hébert, qui a imaginé ce logo à l'occasion d’un concours, en explique la symbolique.

    Pour représenter graphiquement le thème d’Expo 67 – Terre des Hommes –, l’artiste montréalais a repris un cryptogramme ancien représentant l’homme debout, les bras tendus. Regroupé en caractères jumelés, il exprime l’amitié entre hommes. Puis, disposés en cercle, les huit groupes identiques représentent une chaîne humaine autour de la Terre.

    En décembre 1963, le symbole est toutefois vivement critiqué par l’opposition officielle à la Chambre des communes. Le conservateur John Diefenbaker compare les cryptogrammes à des pattes de poulet. On condamne également le fait qu’il n’inclut pas des symboles du Canada, comme la feuille d’érable ou le castor. La controverse nourrit la notoriété et accroît la visibilité du symbole. En mars 1964, Lester B. Pearson mettra fin aux tergiversations en officialisant ce choix.

    Le logo d’Expo 67 est depuis passé à l’histoire. Encore aujourd’hui, il est utilisé par le parc Jean-Drapeau.

    La clôture d’Expo 67

    « On veut l’Expo! On veut l’Expo! » scande la foule qui en redemande en cette dernière journée de l’Expo. En six mois, ils auront été 50 306 648 visiteurs à fouler le sol de Terre des Hommes. Tous en ont conservé un souvenir impérissable. Revivez l’ambiance de cette dernière journée dans ce montage tout en sons et en images, sous la narration du journaliste Jacques Fauteux.

    Expo 67
    Du 28 avril au 29 octobre 1967, des millions de personnes se donnent rendez-vous à Montréal pour l’Exposition universelle. Munis de leur « passeport », les visiteurs peuvent explorer la centaine de pavillons nationaux ou thématiques, utiliser des moyens de transport futuristes et s’amuser à La Ronde. Expo 67, qui marque le 100e anniversaire de la Confédération canadienne, demeure un succès d’envergure et un événement mémorable pour toute une génération.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Grand Montréal