•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vieux iPhone ralentis : deux recours collectifs contre Apple

L'ombre du profil d'un homme devant le logo pomme d'Apple

Le logo d'Apple

Photo : Associated Press / Mark Lennihan

Radio-Canada

Apple est frappée par deux demandes de recours collectif aux États-Unis après avoir confirmé mercredi qu'elle ralentissait volontairement les performances des plus vieux modèles d'iPhone pour préserver leur pile. De l'obsolescence programmée, dénoncent les plaignants.

Déposée en Illinois, la première demande de recours collectif stipule que les mises à jour d’iOS ont été conçues pour « délibérément réduire la vitesse de calcul » des téléphones, ce qui a eu pour effet de « forcer de façon frauduleuse les propriétaires d’iPhone à acheter le dernier modèle offert par Apple ».

L’avocat des cinq plaignants a accusé Apple d’avoir caché les raisons derrière le ralentissement des iPhone, dans une entrevue accordée au journal Chicago Sun-Times.

Le deuxième cas provient de la Californie, où deux personnes estiment qu’Apple ne leur a jamais permis de choisir s’ils désiraient que leur téléphone soit plus lent ou non. Selon eux, les ralentissements intentionnels introduits par Apple ont nui à l’utilisation de leurs iPhone.

Ralentir les processeurs pour ménager les piles

La veille, en réaction à de nombreux commentaires d’internautes, Apple avait confirmé avoir mis en place des mesures pour ralentir la vitesse de calcul des processeurs de certains modèles d’iPhone. La compagnie voulait ainsi régler un problème de pile qui forçait les téléphones à s’éteindre dans certaines conditions.

« L’année dernière, nous avons sorti une fonctionnalité pour les iPhone 6, 6s et SE afin de lisser les pics de consommation expressément pour empêcher les appareils de s’éteindre dans ces conditions. Nous avons étendu la fonctionnalité à l'iPhone 7 avec iOS 11.2 et nous prévoyons de la déployer sur d’autres produits dans le futur », expliquait la compagnie.

En ralentissant le processeur, on permettait donc à des piles vieillissantes de fournir moins d’énergie aux appareils pour accomplir les tâches demandées. Leur durée de vie utile est rallongée, mais la performance des appareils peut être moins bonne qu'auparavant.

À la fin du mois de novembre, une autre demande de recours collectif a été déposée à Montréal contre Apple pour des motifs similaires, rapportait La Presse. Le plaignant, Simon Saint-Onge, allègue qu’il a remarqué un ralentissement de son iPhone 5 après l’avoir mis à jour.

Avec les informations de The Guardian, Chicago Sun-Times, et CNBC

Téléphones intelligents

Techno