•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba vise une refonte du système de protection de la jeunesse

Un enfant qui joue avec un petit train.

Alors que les Autochtones représentent 17 % de la population manitobaine, près de 90 % des 10 700 enfants pris en charge par le gouvernement sont Autochtones.

Photo : AFP / Loïc Venance

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Manitoba met sur pied un comité de sept membres pour trouver des moyens de réduire le nombre écrasant d'enfants autochtones sous tutelle.

Alors que les Autochtones représentent 17 % de la population manitobaine, près de 90 % des 10 700 enfants pris en charge par le gouvernement sont Autochtones.

L’initiative fait suite à l’annonce du ministre des Services à l’enfant et à la famille, en automne, d’une série de mesures qui sont censées répondre aux critiques formulées par beaucoup de chefs autochtones. Ces mesures doivent entamer une refonte du système de protection de la jeunesse, prônée dans le rapport d’une enquête publique menée en 2013.

Le comité rencontrera différents groupes afin de discuter de la façon de transformer la Loi sur les services à l’enfant et à la famille, ainsi que la Loi sur les régies de services à l’enfant et à la famille.

Le groupe de travail sera mené par le leader adjoint du gouvernement à l’Assemblée, Andrew Micklefield. Il comprendra des représentants de groupes et d’organismes des Premières Nations et de Métis, ainsi que des intervenants de différents domaines des services sociaux pour l’enfance et la jeunesse.

Les recommandations du comité seront présentées au gouvernement provincial au printemps 2018.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !