•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux endroits de la C.-B. désignés candidats au patrimoine mondial de l’UNESCO

Un récif d'éponges siliceuses.

Les éponges du détroit d’Hécate, en Colombie-Britannique, sont l’habitat de nombreuses espèces marines, dont les crevettes tachetées, les sébastes et les requins.

Photo : Société pour la nature et les parcs du Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Deux endroits en Colombie-Britannique, et un autre, au Yukon ont été acceptés comme candidats sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Un texte d'Eva Uguen-Csenge

Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, a annoncé jeudi l’ajout de huit nouveaux endroits au Canada, dont les récifs d’éponges siliceuses du détroit d'Hécate et du bassin de la Reine-Charlotte et la vallée Stein.

« Ces endroits mettront le Canada en vedette pour le reste du monde entier », dit-elle.

Les éponges du détroit d’Hécate datent de 9000 ans. De nombreuses espèces marines, dont les crevettes tachetées, les sébastes et les requins, y vivent. Bien que des éponges siliceuses se retrouvent ailleurs dans le monde, on croyait les récifs disparus il y a 40 millions d’années jusqu’à la découverte des récifs d’Hécate en 1987.

Selon le communiqué du gouvernement fédéral, la liste de sites proposés au Canada n’a pas été mise à jour depuis 2004.

« Ces trésors nationaux représentent ce que le Canada a de mieux à offrir parmi ses merveilles naturelles et son patrimoine maritime, notamment ses terres et cultures autochtones. »

— Une citation de  Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, le gouvernement avait invité tous les Canadiens à sélectionner « les endroits les plus exceptionnels du Canada ».

Les sites commenceront maintenant le long processus de nomination. L'UNESCO a le dernier mot sur leur désignation.

Il y a déjà 18 sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial au Canada.

Les huit lieux ajoutés à la liste indicative du patrimoine mondial au Canada sont :

  • les récifs d’éponges siliceuses du détroit d'Hécate et du bassin de la Reine-Charlotte (Colombie‑Britannique);
  • la vallée Stein (Colombie-Britannique);
  • Parc patrimonial Wanuskewin (Saskatchewan);
  • l’île d’Anticosti (Québec);
  • Lieu historique provincial du poste du câble de Heart’s Content (Terre-Neuve‑et‑Labrador);
  • Qajartalik (Nunavut);
  • le parc national Sirmilik et l’aire marine nationale de conservation proposée du Tallurutiup Imanga/Détroit-de-Lancaster (Nunavut);
  • les plaques de glace du Yukon (Yukon).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !