•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les inondations du printemps parmi les événements météorologiques marquants de 2017

Des débris dans les rues Moreau et Jacques-Cartier.

L'heure était au nettoyage en mai dernier, rues Moreau et Jacques-Cartier à Gatineau, à la suite des inondations.

Photo : Radio-Canada / Florence Ngué-No

Radio-Canada

Les inondations printanières qu'ont connues le Québec et l'Est ontarien sont parmi les dix événements météorologiques les plus marquants de 2017, selon la liste annuelle publiée par Environnement Canada.

L'événement se trouve au troisième rang, après la saison des feux de forêt en Colombie-Britannique et la chaleur et la sécheresse dans l'Ouest canadien.

Environnement Canada a fait savoir que le printemps 2017 a été le plus humide que Montréal et Ottawa aient connu en 147 ans d'histoire, depuis que des registres météo sont tenus. Ces deux villes ont enregistré des précipitations de plus de 400 mm de pluie.

« Plus de la moitié de la couverture neigeuse, gorgée de pluie, n'avait pas encore fondu, et d'après les prévisions sur sept jours, des averses supplémentaires devaient s'abattre sur le sol partiellement gelé. Les rivières et les ruisseaux gonflés ont débordé instantanément », a expliqué l'organisme fédéral pour expliquer l'origine des inondations.

Environ 4000 personnes dans une centaine de municipalités à travers le Québec et l'Ontario ont été évacuées de leur résidence. Plus de 5000 résidences ont été inondées. Des dizaines de villes ont décrété l'État d'urgence, parmi lesquelles se trouvait Gatineau. Un total de 2300 militaires canadiens ont été déployés pour venir en aide aux sinistrés.

Selon l'organisme fédéral, les inondations plus fréquentes sont l'un des exemples des effets des changements climatiques.

Environnement Canada indique que « les Canadiens doivent mieux se préparer aux mauvaises conditions météorologiques, car notre climat continue de se modifier ».

Ottawa-Gatineau

Incidents et catastrophes naturelles