•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des projets de 2,5 M$ pour la station de ski du Mont-Édouard

Une dameuse au pied d'une pente de ski du Mont-Édouard

Des investissements à venir de 2,5 mllions de dollars à la station de ski du Mont-Édouard

Photo : Radio-Canada / Jessica Blackburn

Radio-Canada

La station de ski du Mont-Édouard va de l'avant avec de nouveaux projets pour développer les produits de ski haute route et sa piste de super-G de calibre international. Il s'agit d'investissements frôlant les 2,5 millions de dollars.

Au cours des prochains mois, de nouveaux secteurs de ski haute route seront développés.

Le système d'enneigement artificiel de la piste de super-G qui a été homologuée par la Fédération internationale de ski (FIS) en novembre dernier sera aussi amélioré.

Enfin, les amateurs de ski de fond disposeront de huit kilomètres additionnels de sentiers.

Pour permettre la réalisation des projets, le gouvernement du Québec vient d’accorder une aide financière de 792 000 $ à la Société de développement de L’Anse-Saint-Jean.

Le travaux devraient être réalisés d'ici 2021.

Quatre personnalités ayant participé à l'annonce au Mont-ÉdouardAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dans l'ordre habituel: Éric Larouche de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, le maire Lucien Martel, le député Serge Simard et le préfet de la MRC-du-Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard

Photo : Radio-Canada

Le Mont-Édouard est très précurseur dans le développement du [ski] haute route. Beaucoup de monde nous appelle pour avoir notre modèle de développement, donc on est fier aussi de l'avoir vu [le potentiel du ski haute route] avant tout le monde et on reste toujours les leaders, surtout aujourd'hui avec l'annonce.

Claude Boudreault, directeur général du Mont-Édouard

Outre l’appui financier de Québec, les responsables misent notamment sur l'aide de la MRC du Fjord-du-Saguenay et de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean pour compléter le montage financier.

« Ça va amener la réalisation de grands projets pour le Mont-Édouard. C'est porteur de développement et générateur d'importantes retombées économiques pour le Bas-Saguenay », estime le maire de L’Anse-Saint-Jean, Lucien Martel.

La station de ski du Bas-Saguenay espère que sa nouvelle piste de super-G lui permettra d'organiser des compétitions de niveau national pour l'Est du Canada.

Pour ce qui est du volet haute route créé en 2014, le nombre d'adeptes est 10 fois plus élevé que les projections initiales et 70 % de la clientèle provient de l'extérieur de la région.

Le Bas-Saguenay devient de plus en plus une destination attractive pour les voyageurs autant à l'"intra-Québec" qu'à l'international. Les gens, ce qu'ils veulent de plus en plus, c'est vivre une expérience unique et le Mont- Édouard se distingue en offrant une expérience unique.

Éric Larouche, président de Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean

Les travaux d’aménagement de ces projets devraient s’amorcer au printemps prochain et certaines nouveautés seront accessibles dès la saison 2018-2019.

D’après le reportage de Frédéric Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Ski et surf des neiges