•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Des recettes rétro pour le temps des Fêtes

    Quatre hommes se font prendre en photo devant une table garnie de nourritures (charcuteries, de rôtis, d'aspics, etc).

    Buffet lors de l'inauguration du restaurant Chez Miville dans la Maison de Radio-Canada à Montréal, en 1972

    Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

    Radio-Canada

    Les nombreuses traditions culinaires de la période des Fêtes ont marqué notre enfance et continuent à plaire à bien des familles canadiennes. Nous avons regroupé pour vous une sélection de recettes festives. Sauront-elles vous inspirer cette année?

    Les tristes origines de la tourtière

    Pour plusieurs, la tourtière constitue le plat principal d’un repas traditionnel du temps des Fêtes. Comme son nom l’indique, la tourte a d’abord été le gibier à la base de ce mets. Puisque cet oiseau a disparu, des viandes de boucherie ont remplacé sa chair dans la recette qui se compose aussi de pommes de terre. Le tout, complètement recouvert d’une pâte, doit mijoter pendant quelques heures.

    Dans ce reportage de Charles Tisseyre diffusé à l’émission Première édition du 22 décembre 1983, le journaliste raconte les origines du plat.

    Première édition, 22 décembre 1983

    Au début du 20e siècle, la tourte disparaît, victime d’une chasse abusive par l’être humain. En entrevue, l’ornithologue Guy Huot explique qu’il était très facile de tuer ce petit oiseau cousin du pigeon puisqu’il volait en groupe. Les chasseurs se rassemblaient pour l’abattre en grande quantité.

    Le gâteau aux fruits de Jehane Benoît

    Composé de fruits confits, de noix, d’alcool et de sucre, le gâteau aux fruits ne fait pas l’unanimité. Certains adorent son parfum et sa texture alors que d’autres le trouvent massif, voire indigeste.

    Femme d’aujourd’hui, 3 décembre 1968

    Jehane Benoît le prépare avec du citron, des oranges, des raisins muscats, des cerises et un mélange de noix. À l’émission Femme d’aujourd’hui du 3 décembre 1968, la reine de la gastronomie canadienne concocte un gâteau aux fruits pour Noël. Une recette que l’on trouve dans sa célèbre Encyclopédie de la cuisine canadienne.

    C’est un gâteau que j’aime beaucoup au point de vue décoratif, je l’aime beaucoup au point de vue goût aussi.

    Jehane Benoît

    La traditionnelle bûche de Noël

    Cette pâtisserie roulée garnie de crème ou de confiture est créée à Paris à la fin du 19e siècle. Au 20e siècle, l’habitude de servir une bûche au réveillon se répand en France, en Belgique, au Québec et dans plusieurs régions du monde.

    Les Ateliers, 7 décembre 1981

    À l’émission Les Ateliers du 7 décembre 1981, Jacques Houde et le pâtissier chicoutimien Michel Allard nous montrent comment préparer ce dessert. Dans cet extrait, l’animateur à la moustache abondante et son invité glacent et décorent le gâteau avec minutie.

    La bûche de Noël tire son origine d’une coutume européenne du Moyen Âge. La veille de Noël, les familles se procurent une bûche de bois franc qu’elles placent dans l’âtre. Avant de la brûler, on récite des prières et on l’asperge d’huile, de sel ou de vin. Ce rituel doit assurer de bonnes récoltes et éloigner le mauvais sort.

    La dinde de Noël à l’ère du micro-ondes

    Grâce à cette révolution dans les cuisines canadiennes des années 1980, on peut maintenant préparer tout un repas de Noël en deux heures.

    Au jour le jour, 12 décembre 1985

    En compagnie de l’animatrice Dominique Lajeunesse, Suzanne Charlebois-Geoffrion nous donne ses trucs pour réussir à cuire une dinde de 10 livres au four micro-ondes. Une chronique diffusée à l’émission Au jour le jour du 12 décembre 1985.

    En Amérique, la dinde est ramenée par les colons espagnols au 16e siècle. L’élevage de ce gros volatile se répand dans la vallée du Saint-Laurent à la fin du 17e siècle.

    Des traditions réinventées

    Au début des années 1980, le tofu est peu connu au Canada. Au bulletin de nouvelles du 21 décembre 1982, le chef cuisinier Yvon Tremblay nous le fait découvrir. Il propose un repas de Noël végétarien qui s’inspire des mets traditionnels du temps des Fêtes. À ses côtés, le journaliste Pierre Dupont semble amusé.

    Bulletin de nouvelles, 21 décembre 1982

    Au menu : houmous, pâté de foie végétarien, rouleaux aux épinards, salade d’algues et de carottes, salade de boulgour, tourtière de millet, ragoût de tofu et gâteau aux fruits.

    L’animateur Pierre Maisonneuve vient se joindre aux autres pour une dégustation du repas que le chef qualifie de sain et économique.

    Et vous, quelles traditions culinaires des Fêtes préférez-vous?

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Alimentation