•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peter Stastny : le plus grand de l'histoire des Nordiques?

Le 4 février 1996, Peter Stastny est ovationné par plus de 14 000 partisans au Colisée de Québec alors que l'on retire son chandail numéro 26
Le 4 février 1996, Peter Stastny est ovationné par plus de 14 000 partisans au Colisée de Québec alors que l'on retire son chandail numéro 26. Photo: La Presse canadienne / JACQUES BOISSINOT

Qui de Joe Sakic, Michel Goulet, Peter Stastny, Alain Côté ou Dale Hunter a le plus marqué l'histoire des Nordiques à l'époque où ils évoluaient dans la Ligue nationale de hockey (LNH)?

Un texte de Jean-Philippe Martin

Voilà la question que la Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale ont lancée lundi aux amateurs de hockey de la région. À la suite du vote populaire, une statue sera érigée à la place Jean-Béliveau en hommage au hockeyeur choisi.

Chacun des cinq joueurs en lice a écrit, à sa façon, une page de l’histoire des Bleus. Mais lequel de ces grands noms mérite sa place aux abords du Centre Vidéotron?

Pour Maurice Dumas, ancien journaliste sportif au quotidien Le Soleil, le choix est fort simple : Peter Stastny est le plus grand joueur des Nordiques de l’époque de la LNH.

« L’arrivée de Peter Stastny a donné une grande crédibilité à la ville de Québec et aux Nordiques de la Ligue nationale. Ç’a été le début de la montée des Nordiques », fait-il valoir.

Avec les années, les Nordiques sont devenus une bonne équipe dans la LNH et évidemment, Peter Stastny était toujours à l’avant-plan.

Maurice Dumas, ancien journaliste sportif au quotidien « Le Soleil »

« Une équipe menaçante »

Jean-François Chabot est du même avis. Le journaliste et auteur du livre La grande rivalité Canadiens-Nordiques croit que c’est grâce au légendaire hockeyeur slovaque que les Nordiques ont cessé de jouer dans l’ombre des Canadiens de Montréal.

« Avant l’arrivée des Stastny, avec Peter en tête, les Nordiques n’étaient que les gentils petits frères de l’autre bout de la 20. À partir des séries de 1982, les Nordiques sont devenus une équipe menaçante. »

Détenteur du record pour le plus grand nombre de points (1048) dans l’histoire de l’équipe à Québec, Peter Stastny a joué un total de 10 saisons avec les Nordiques, entre 1980 et 1990.

Joueur complet

Seul Michel Goulet a disputé plus de matchs que Stastny dans l’uniforme fleurdelisé. Maurice Dumas estime que Goulet a lui aussi marqué de façon exceptionnelle l’histoire des Nordiques, mais Stastny était le joueur complet par excellence.

« C’était un joueur consciencieux et dédié. C’était aussi un joueur "scientifique", mais qui n’avait peur de rien. Souvent, on accuse ces joueurs "scientifiques" d’être plus mollo, mais il ne craignait pas les zones dangereuses. »

Peter Stastny n’a jamais pu réaliser le rêve qu’il avait de conclure sa carrière dans l’uniforme des Nordiques. En mars 1990, il est échangé aux Devils du New Jersey en retour de Craig Wolanin et Randy Velischek.

Québec

Hockey