•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Puis-je m’aventurer sur la glace? Un guide pratique pour vos activités hivernales

Un homme en patins tire un enfant dans un traîneau sur la glace.

Il est essentiel de vérifier l'épaisseur de la glace avant de faire des activités hivernales sur les étendues d'eau.

Photo : Getty Images

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les températures froides des derniers jours peuvent vous donner envie de vous aventurer sur la glace pour pratiquer vos activités favorites, mais est-ce réellement sécuritaire?

Un texte de Catherine Allard

Que vous aimiez marcher ou patiner sur la mer gelée, pratiquer la pêche à l'éperlan ou faire de la motoneige, une étendue de glace peut sembler comme le lieu parfait pour passer du bon temps. Il faut cependant faire attention à l'épaisseur de la glace, qui varie grandement selon le type d'étendue d'eau, son emplacement et la période de l'année.

Saviez-vous que l’épaisseur de la glace doit être de :

15 cm pour la marche ou le patinage 
20 cm pour le patinage en groupe ou les jeux
20 cm pêche sur glace
25 cm pour les motoneiges et les VTTAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Épaisseur de la glace

Photo : Radio-Canada

Comment évaluer l'épaisseur de la glace?

Un petit outil ou une petite hache vous permettront de faire un trou dans la glace et d'en mesurer l’épaisseur.

Vous pouvez également évaluer l'épaisseur de la glace grâce aux fractures qu'on y voit près du rivage.

La couleur de la glace peut donner une indication de sa solidité.
Glace bleu pâle : ce type de glace est le plus solide.
Glace blanc opaque ou glace de neige : en général, elle est seulement à moitié aussi solide que la glace bleu pâle. La glace opaque se forme lorsque la neige saturée d’eau gèle à la surface de la glace.
Glace grise : elle n’est pas sécuritaire. La couleur grise indique la présence d’eau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Couleur de la glace

Photo : Radio-Canada

Qu'est-ce qui influence l'épaisseur de la glace?

La profondeur de l'eau, les courants et les marées, ainsi que les déplacements de véhicules sur la glace (ce qui peut créer des vagues sous-jacentes) sont des facteurs qui peuvent jouer sur la force de la glace.

Il faut également prendre en compte le fait que le point de congélation de l'eau salée est plus bas que celui de l'eau douce. L'eau de mer gèle donc plus tardivement que l'eau d'un lac ou d'une rivière.

« Les rivières au nord de Moncton, comme les rivières de Bouctouche, de Cocagne ou de Richibucto, ont des influences de la mer, les courants, et il peut y avoir un contenu en sel. Ça affecte la glace. Les rivières peuvent avoir l’influence de la mer sur une trentaine de kilomètres », ajoute Grégoire Cormier, un porte-parole de la Croix-Rouge.

Au-delà de ces lignes directrices, le météorologue d'Environnement Canada Claude Côté rappelle qu'il est important de surveiller quotidiennement les conditions météorologiques avant de s'aventurer sur la glace.

« On voit des variations importantes des températures à ce temps-ci de l’année. En décembre, on a eu des températures qui ont varié d’une trentaine de degrés. On voit de la glace se former pour une certaine période, mais ça devient difficile pour cette glace de vraiment prendre de l’épaisseur ».

Jusqu'à la fin de l’année 2017, on va connaître encore des fluctuations de température. Il faut toujours être prudent, car on voit des réchauffements qui pourraient rendre les surfaces d’eau périlleuse.

Une citation de : Claude Côté, Environnement Canada

Quoi faire en cas d'urgence?

Si, malgré vos précautions, la glace se brise sous vos pieds, voici ce que vous devez faire :

  • appelez au secours;
  • résistez à l’envie de remonter immédiatement sur la glace : elle n’est pas assez solide à l’endroit où vous êtes tombé à l’eau;
  • mettez-vous plutôt en position de planche, sur le ventre; l’air emprisonné dans vos vêtements vous aidera à y arriver;
  • prenez appui sur la glace brisée, mais sans mettre votre poids dessus; battez ensuite des jambes pour pousser votre torse sur la glace;
  • quand vous êtes de nouveau sur la glace, éloignez-vous du trou en rampant ou en roulant sur vous-même afin de répartir votre poids sur la surface de la glace. Ne vous levez pas!

Source : Croix-Rouge canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !