•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rivière-du-Loup veut remettre son développement économique en marche

Sylvie Vignet souhaite relancer le développement économique de sa ville.

Sylvie Vignet souhaite relancer le développement économique de sa ville.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Attirer de nouvelles entreprises, diminuer les dépenses et augmenter les revenus seront les priorités de la Ville de Rivière-du-Loup en 2018.

Un texte de Patrick Bergeron

Pendant que la Ville travaillera sur ses priorités, le taux de taxation des résidents augmentera légèrement. Selon les données fournies par la Ville, le compte de taxes d'une résidence moyenne de près de 200 000 $ augmentera d'un peu plus de 50 $ en 2018. Ce qui équivaut à une augmentation de 2 %.

Mais ce qui retient l'attention de la mairesse Sylvie Vignet, c'est le mandat donné à la Commission des finances d'évaluer l'ensemble des dépenses de la Ville. Selon la mairesse, des économies intéressantes pourraient être faites tout en maintenant les services aux citoyens.

De plus, les élus souhaitent relancer le développement économique de la ville. Au cours des dernières années, les résultats n'ont pas été à la hauteur des attentes, souligne Sylvie Vignet. Peu de nouvelles entreprises ont décidé de venir s'établir dans la région. Pour changer la donne, la ville devra investir pour réaliser différents projets. Ces travaux auront comme conséquence d'augmenter l'endettement de la ville.

Pour attirer de nouvelles entreprises et permettre à celles déjà présentes de poursuivre leur expansion, la ville mettra en priorité l'augmentation de la capacité des étangs aérés. Le projet, évalué à 3,5 millions de dollars il y a quelques années, se chiffre maintenant à 5 millions de dollars.

On a repoussé ce projet pendant 3 ans pour attendre après des subventions. Résultat, les coûts ont augmenté. Mais là c'est assez d'attendre.

Une citation de : Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

L'endettement total net de la ville augmentera en 2018 de 10 millions de dollars pour se retrouver à près de 47 millions de dollars.

Revenus éoliens

Par ailleurs, la ville ne comptera plus sur les revenus éoliens pour équilibrer son budget. Ces montants seront placés pour financer des projets spéciaux ou encore pour payer des dépenses imprévues.

Au nombre des projets spéciaux qui seront financés par ces revenus, il y a des contributions pour le remboursement de la construction du Stade de soccer Premier Tech, une contribution pour la construction future du centre de curling, un investissement pour la tenue des Jeux du Québec et la bonification de l'enveloppe pour les organismes communautaires et pour les projets payés comptants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !