•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un déraillement de train fait au moins 3 morts dans l’État de Washington

Plusieurs wagons sont tombés sur l'autoroute I-5 écrasant cinq voitures dans le déraillement du train 501 d'Amtrak à DuPont, dans l'État de Washington.

Photo : Associated Press / Elaine Thompson

Radio-Canada
Mis à jour le 

Le déraillement d'un train de passagers a fait au moins trois morts, dans l'État de Washington, lundi, selon un responsable du service des incendies de la ville de DuPont. La tragédie s'est produite à 65 km au sud de Seattle, peu après 7 h 30, alors que le train empruntait un pont surplombant l'autoroute I-5, a indiqué la compagnie Amtrak.

Selon le chef du service des incendies, Larry Creekmore, plus de 100 personnes ont été transportées à l’hôpital.

Le bilan pourrait s’alourdir, puisqu’au moins deux personnes se trouvent dans un état critique et 11 autres ont été grièvement blessées, selon des représentants des hôpitaux de la région.

Lors d'un point de presse, un employé du bureau du shérif du comté de Pierce, Ed Troyer, a évoqué une scène « vraiment horrible ».

Le déraillement s’est produit dans la petite municipalité de DuPont, qui compte quelque 10 000 habitants, au nord de la ville d’Olympia, la capitale de l’État. Une photo de l’accident montre au moins un wagon tombé sur la principale autoroute reliant Olympia à Tacoma, dans cet État du nord-ouest des États-Unis.

« Nous venions de passer la ville de DuPont et je pense qu'on arrivait dans une courbe », a témoigné Chris Karnes, un passager du train, à la télévision locale.

Tout à coup, on a entendu des grincements et on s'est sentis descendre une colline. Puis on a été propulsés sur le siège devant nous, les fenêtres ont explosé, on s'est arrêtés, de l'eau coulait du train et les gens hurlaient.

Chris Karnes, un passager du train

Greg Mukai était à bord de son véhicule lorsque l’accident s’est produit. Il a dû immobiliser son véhicule à la toute dernière seconde. Il se trouvait alors à une cinquantaine de pieds de la scène.

M. Mukai a raconté à CBC News que les premiers répondants sont arrivés rapidement sur les lieux de l’accident et que des militaires de la base Lewis-McChord, située à proximité, sont aussi venus prêter main-forte.

« Les voies sur cette ligne devaient être modernisées pour supporter les grandes vitesses, a ajouté Chris Karnes. Je ne suis pas sûr de ce qui est arrivé à cet embranchement. »

Cinq voitures ont été frappées par des wagons du train. Sur les 14 wagons le composant, 13 ont déraillé. « Certaines voitures ont été écrasées par les wagons et c’est un miracle que personne ne soit mort dans les véhicules », a ajouté Ed Troyer.

Le train 501 d’Amtrak, qui effectuait sa première liaison à grande vitesse entre Seattle et Portland, transportait 77 passagers et 7 membres d’équipage, selon Gay Banks Olson, un porte-parole d’Amtrak, la société publique exploitant le lien ferroviaire.

M. Olson a également dit que le train n’était pas rempli au maximum lorsqu’il a déraillé.

Un responsable qui connaît les détails de l’enquête a affirmé à l'Associated Press, sous le couvert de l’anonymat, que les premiers indices laissent croire que le train aurait frappé quelque chose sur la voie ferrée avant de dérailler.

Le train circulait à 130,5 km/h au moment de l'accident, selon le site transitdocs.com, alors que la vitesse maximale permise à cet endroit est de 127,1 km/h. Le train était équipé d’un système de frein automatique qui doit ralentir la vitesse en cas de situation dangereuse, selon Amtrak, qui précise toutefois que le dispositif ne fonctionnait pas encore sur tout le trajet.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Seulement la locomotive de l'arrière du train est demeurée sur les rails à la suie du déraillement de train, à DuPont dans l'État de Washington.

Photo : Associated Press / La chaîne de télévision KOMO

La porte-parole du Conseil national de la sécurité des transports (NTSB), Bella Dinh-Zarr, a confirmé qu’il s’agissait de l’inauguration d'une voie de contournement permettant aux trains de circuler à grande vitesse dans ce secteur. Elle a toutefois affirmé qu’il était trop tôt pour avancer quelque hypothèse que ce soit sur les causes de l’accident.

Cette nouvelle voie entre Tacoma et Olympia fait partie d'un projet visant à réduire le temps de parcours entre les deux villes, selon un communiqué de presse publié en octobre par le département des Transports de l'État. Amtrak a investi 180 millions de dollars dans ces améliorations de la voie ferrée.

Les trains devaient auparavant ralentir dans ce secteur longeant la côte, en empruntant des courbes et des tunnels étroits. La voie de contournement les ramène plutôt à l'intérieur des terres, en les faisant longer l'autoroute.

La I-5 demeurera fermée toute la nuit pour permettre à la vingtaine d'enquêteurs sur place de travailler.

Le train devait quitter Seattle à 6 h pour arriver à Portland, en Oregon, à 9 h 20, selon l'horaire.

« L'accident de train qui vient de se produire à DuPont, WA, montre plus que jamais pourquoi notre plan d'infrastructures doit être approuvé rapidement », a déclaré le président américain, Donald Trump sur Twitter. « Sept milliards de dollars dépensés au Moyen-Orient alors que nos routes, ponts, tunnels, chemins de fer [et plus] s'écroulent! Pas pour longtemps! »

Un autre grave accident de train a fait 8 morts aux États-Unis le 12 mai dernier, lorsque l’Amtrak 188 reliant Washington à New York a déraillé à l’entrée d’une courbe, avec 243 personnes à son bord. Le train circulait à 170 km/h, une vitesse plus de deux fois supérieure à la limite permise.

Avec les informations de Agence France-Presse, Reuters, Associated Press, et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International