•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rassemblement éclair pour défendre les droits autochtones

Des gens dansent autour d'un sapin de Noël au milieu d'un centre commercial.

Ce rassemblement marque le cinquième anniversaire de la mobilisation éclair du mouvement autochtone Idle No More.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un rassemblement éclair a été organisé à Regina en collaboration avec le mouvement Idle No More pour demander l'adoption du projet de loi qui assurera le respect de la Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones dans la législation canadienne.

Une cinquantaine de personnes se sont réunies pour danser main dans la main au rythme des tambours et des chants traditionnels au milieu des allées achalandées du Cornwall Center, dimanche après-midi.

Elles exigeaient l’adoption du projet de loi C-262, qui vise à assurer que la législation canadienne intègre la déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones.

Des manifestants avec des drapeaux de protestation.

Le rassemblement est organisé par le mouvement de défense des droits autochtones Treaty Four Grassroots en collaboration avec le mouvement Idle No More.

Photo : Radio-Canada

L'une des participantes, Diane Campeau, regrette de devoir continuellement expliquer qui elle est et de devoir se battre pour défendre ses droits au Canada.

C'est une question d'éducation, mais j’ai toujours l’impression de devoir défendre qui je suis en tant que personne autochtone.

Diane Campeau

Le rassemblement est organisé par le mouvement Treaty Four Grassroots, un organisme local d'actions sociales et politiques pacifiques qui défend les droits autochtones, en collaboration avec le mouvement autochtone international Idle No More.

L'enseignant retraité saskatchewanais Richard Kotowich estime que cette mobilisation est une façon de tendre la main aux Réginois pour défendre la culture et les droits des peuples autochtones.

« J’espère que la danse permettra aux gens de se voir les uns les autres et que les gens ont le courage de respecter les droits des Autochtones », a-t-il déclaré.

Ce rassemblement marque aussi le cinquième anniversaire de la mobilisation éclair du mouvement autochtone Idle No More qui s'était déroulé au Cornwall Center de Regina pour protester contre l’introduction du projet de loi C-45, qui a redéfini la protection des eaux navigables et qui a modifié la façon d'attribuer les terres et les réserves.

Le projet de loi C-262 est actuellement en lecture à la Chambre des communes.

Saskatchewan

Autochtones