•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mouvement de solidarité à Saint-Fabien, à la suite d'un incendie

Ce qu'il reste après le passage du feu à Saint-Fabien

Ce qu'il reste après le passage du feu à Saint-Fabien

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les habitants de Saint-Fabien, dans le Bas-Saint-Laurent, ont connu une nouvelle nuit mouvementée. Un incendie majeur s'est déclaré au coeur du village vers minuit dans la nuit de samedi à dimanche.

Selon la Sûreté du Québec, le brasier n'a pas fait de blessés, mais 15 résidences ont dû être évacuées. Le centre communautaire a été de nouveau ouvert pour accueillir cette trentaine de résidents évacués.

Les pompiers de la MRC de Rimouski-Neigette confirment que le feu a détruit une bijouterie et le salon funéraire de Saint-Fabien, ainsi que les trois logements qui étaient aménagés dans les deux bâtiments.

La Croix-Rouge confirme que trois familles ont été jetées à la rue en raison de cet incendie.

Parmi les personnes évacuées, Jean-Marie Gagnon raconte ce qu'il a vu : « Je n’ai jamais vu quelque chose comme ça, commente-t-il. Il y avait plein de boucane, du feu à travers ça en plus il faisait froid. On est sortis dehors et il y avait au moins deux pieds de glace. On avait de la misère à se tenir debout. On s’est fait évacuer tout le bloc au complet. »

Heureusement, le vent n'a pas empiré les choses.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Heureusement, le vent n'a pas empiré les choses.

Photo : courtoisie Caroline Jacques

Par ailleurs, la communauté de Saint-Fabien se mobilise pour offrir de l'aide aux trois familles qui ont perdu leur maison, indique la porte-parole de l'organisme, Jane Lefebvre. « On va commencer par des vêtements pour hommes et pour femmes, des dons en argent et de la nourriture. On sait comment joindre les gens alors on va pouvoir leur donner directement. Ensuite ils auront besoin d’électroménagers, c’est certain. »

Denis Désilets, qui est bénévole aux communications à la Croix-Rouge, explique qu'il est rare que deux événements importants surviennent dans un délai aussi rapproché dans une même municipalité.

Vendredi, un camion transportant du propane avait fait une sortie de route, ce qui avait forcé l'évacuation d'une trentaine de résidents pendant deux jours. La route 132 était restée fermée pendant environ 36 heures, avant d'être rouverte à la circulation en fin d'après-midi samedi. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !