•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Gabart bat le record du tour du monde en solitaire

Le Macif

Le Macif

Photo : Twitter / François Gabart

Agence France-Presse

Le navigateur François Gabart (Macif) a terminé dimanche un tour du monde en solitaire en un temps record de 42 jours, 16 heures et 40 minutes, soit 6 jours et 10 heures plus rapidement que le précédent record.

Le Français de 34 ans, qui tentait de battre l'ancien record pour la première fois, a franchi la ligne virtuelle entre l'île d'Ouessant (ouest de la France) et le cap Lizard (sud de l'Angleterre) pour s'emparer du record détenu depuis un an par Thomas Coville (Sodebo Ultim') en 49 jours et 3 heures.

Gabart est devenu le quatrième navigateur de l'histoire de la course au large à battre un record pour un tour du monde en solitaire sans escale.

Il a quitté la terre ferme le 4 novembre pour chasser le record que Coville avait pulvérisé de huit jours à sa cinquième tentative.

Un an après la performance de Coville, annoncée comme très difficile à battre, Gabart s'est élancé à bord de son bateau nouvelle génération, un maxi-trimaran (30 m de long et 21 m de large, catégorie Ultim) mis à l'eau à l'été 2015.

Le navigateur n'avait fait qu'une seule fois le tour du monde, en 2012-2013, lors de sa victoire au Vendée Globe.

Le marin, qui a su bénéficier d'une très bonne météo au départ, profitant de conditions exceptionnelles dans l'océan Pacifique, a également été en mesure de tenir des moyennes de vitesse particulièrement impressionnantes à 35 noeuds (65 km/h) durant six semaines.

Ingénieur de formation, ce stratège qui aurait adoré devenir météorologue a tenu de main de maître son embarcation.

Ce père de deux garçons excelle en compétition avec une victoire en monocoque à sa première participation sur la Route du rhum en 2014. Il a aussi remporté la Transat Jacques-Vabre, en 2015, et la Transat anglaise, en 2016.

Voile

Sports