•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cuire les punaises de lit pour s’en débarrasser

Un insecte soutenu par une pince

Une punaise de lit

Photo : Associated Press / Carolyn Kaster

Radio-Canada

Un organisme à but non lucratif de Kamloops s'est doté se dote d'une nouvelle arme contre les punaises de lit. La ASK Wellness Society a transformé un camion réfrigéré en machine mobile à exterminer les parasites.

L’objectif premier de l’organisme est d’aider les gens aux prises avec des problèmes de logement, d’itinérance, de dépendance ou luttant contre le sida.

Avec son nouvel outil, elle pense être en mesure de récupérer des biens infestés qui auraient normalement dû être jetés.

L’idée a germé dans la tête du directeur général de l’organisme, Bob Hughes, alors qu’il cherchait « une approche respectueuse » pour lever l’un des obstacles au logement des plus démunis.

L'arrière d'un camion blanc avec une porte ouverte montrant une étagère de métal sur laquelle reposent des morceaux de bois.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'ancien camion réfrigéré est maintenant utilisé pour chauffer les biens des gens aux prises avec des punaises de lit à 62,8 degrés Celsius pour exterminer les parasites.

Photo : Radio-Canada / Jenifer Norwell

Mode de cuisson

Le camion permet de chauffer tout ce qui s’y trouve au-delà des 62,8 degrés Celsius pour tuer les punaises de lit et leurs oeufs.

Alors que les exterminateurs habituels s’occupent que des surfaces du logement, les biens des résidents doivent souvent être jetés et remplacés. Cette nouvelle technique prévient un gaspillage onéreux en épargnant les livres, photos, vêtements et meubles, de même que les appareils électriques et électroniques.

Il est possible à tout résident de Kamloops d’en faire la demande. Le coût de l’opération dépend du lieu de résidence et du nombre de lots de matériel à décontaminer.

Une boîte électronique ouverte avec des commutateurs, des ampoules, de petits ventilateurs et deux cadenasAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Paneau de contrôle de l'unité mobile d'extermination des punaises de lit

Photo : Radio-Canada / Jenifer Norwell

Une technique connue

Pour le propriétaire de Broad Spectrum Pest Solutions, Tom Broad, la solution n’est pas nouvelle. « Nous savons, dans l’industrie, que la chaleur est efficace » pour exterminer les insectes, dit-il.

Il précise toutefois qu’au-delà d’une sécheuse résidentielle, les moyens de chauffage sont plutôt limités. « Être capable de chauffer des biens plus grands [dans le camion] a de nombreux avantages », ajoute-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Santé publique