•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dominic Champagne, de Cabaret neiges noires à Las Vegas

Le metteur en scène Dominic Champagne

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le metteur en scène et auteur Dominic Champagne a renoué récemment avec les artisans de Cabarets neiges noires pour le 25e anniversaire de la pièce qui marque la réédition de son texte. Il a discuté avec Louis-Philippe Ouimet de ce « moment béni dans [sa] carrière » et de son parcours depuis.

C'est en 1992 que cette œuvre chaotique sur la désillusion, teintée de désespoir, mais pleine de vie, voyait le jour au théâtre La Licorne. Elle a depuis marqué nombre d'amateurs de théâtre.

« Il y a encore des gens qui m'arrêtent sur le trottoir pour me dire : "J'ai vu Cabaret neiges noires trois fois. Merci!", raconte Dominic Champagne. On sent que c'est un spectacle qui a fait œuvre utile. »

Grâce au succès de ses pièces, entre autres L'Odyssée et La caverne, il se fait remarquer par le fondateur du Cirque du Soleil, Guy Laliberté. Ce dernier souhaite lui confier les rênes d'un spectacle du Cirque.

« Finalement, j'ai passé cinq ans de ma vie au Cirque à faire trois spectacles, à donner une partie de mon système nerveux. »

Le dernier des trois, le spectacle The Beatles LOVE, qui célèbre l'univers musical du célèbre groupe britannique, a attiré des millions de spectateurs à l'hôtel The Mirage à Las Vegas depuis sa création en 2006.

Plus récemment, le metteur en scène a collaboré avec le bassiste de Pink Floyd, Roger Waters, pour adapter l'album The Wall à l'opéra.

Dominic Champagne, qui dit entretenir son esprit créatif en pratiquant le jardinage, ne peut jamais rester bien loin de la scène.

« Il suffit d'un acteur, d'une inspiration, d'un engagement et il va y avoir un spectacle. Je suis fait comme ça. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Théâtre

Arts