•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des étudiants des collèges de l’Ontario demandent une réévaluation de leur indemnité de grève

étudiants manifestant avec des pancartes et des porte-voix

Les étudiants en grève au Collège Centennial

Photo : Radio-Canada / Cristèle Magnout

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les étudiants unis de l'Ontario (EUO) demandent que le montant des fonds alloués aux étudiants des collèges pour compenser les effets de la grève du personnel enseignant cet automne soit revu. Le mouvement demande par ailleurs plus d'équité dans le système éducatif.

Un texte de Cristèle Magnout

Des manifestations ont été organisées sur les campus de sept collèges de la province vendredi. Le but des étudiants était d'exprimer leur mécontentement face au montant de 500 $ destiné à compenser les effets de la grève de leurs enseignants.

Selon James Fauvelle, président de l'EUO, qui manifestait avec une quinzaine de personnes au Collège Centennial, il s'agit de faire prendre conscience aux autorités de leur situation.

Nous ne sommes pas contents, nous ne sommes pas compris et nous avons perdu des revenus.

Une citation de : James Fauvelle, président de l'EUO

Les manifestants estiment que cette indemnité ne suffit pas à compenser les pertes subies par des semaines de débrayage. Selon eux, il faut revoir les critères de remboursement en fonction de la situation de chaque étudiant.

James Fauvelle cite le cas des étudiants qui, comme lui, sont aussi des parents, ou encore les étudiants étrangers qui paient des droits de scolarité plus élevés.

Plus de justice dans le système éducatif

L'EUO demande aussi que le système éducatif soit réformé afin d'instaurer plus d'équité dans les facultés.

Parmi les changements demandés, il y a entre autres la création d'un sénat académique dans chaque collège, qui inclurait des étudiants et les membres de l'administration, l'amélioration des services de soutien aux étudiants autochtones et internationaux et un meilleur accès à une éducation postsecondaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !