•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 gestes quotidiens pour sauver la planète

Tous les citoyens peuvent contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Tous les citoyens peuvent contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a été accusé, cette semaine, de ne pas en faire assez pour encourager ses habitants à réduire leur empreinte écologique. De votre côté, quels gestes pouvez-vous faire pour contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre?

Un texte de Catherine Allard

La ministre fédérale de l’environnement Catherine McKenna a vivement critiqué les mesures de lutte contre les changements climatiques annoncées jeudi par Fredericton. Elle croit que ces mesures n'inciteront pas les gens à faire des changements et ainsi réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).

Que pouvez-vous faire pour soulager la planète?

Si vous ressemblez à la plupart des Néo-Brunswickois, votre empreinte écologique est causée par deux principaux facteurs : votre consommation d’électricité et votre utilisation des transports. Ces deux domaines représentent plus de la moitié de votre production personnelle de GES.

Le directeur de l’organisme Equiterre, Steven Guilbeault, explique comment y remédier.

1. Changer ses habitudes de transport

Pour les trajets du quotidien, il est préférable de favoriser des moyens de transport non motorisés, comme la marche ou le vélo. En hiver, le transport en commun ou le covoiturage sont préférables. Pour les plus longs trajets, mieux vaut éviter l’avion ou réduire la fréquence des voyages. Pour chaque passager, un vol transatlantique représente une tonne de CO2.





Une tonne de CO2, c’est...

Un Canadien moyen émet en moyenne l’équivalent de 15 tonnes de CO2 par année. Pour comprendre ce que représente une tonne de CO2, imaginez un immeuble de trois étages. C’est le volume qu’occupe une tonne de CO2, à la pression atmosphérique normale.





2. Choisir un véhicule écoresponsable

Si l’utilisation d’une voiture est impérative, vous pouvez réduire la quantité de CO2 que vous envoyez dans l'atmosphère en optant pour un véhicule électrique ou une voiture écoresponsable, plutôt que pour un VUS ou une camionnette. Vous débarrasser de votre voiture vous permettrait d'économiser deux tonnes de CO2 annuellement. Au Nouveau-Brunswick, le domaine des transports est responsable de 27 % de la production de gaz à effet de serre.

3. Réduire sa consommation d’électricité

Éteindre les lumières, éteindre complètement les appareils électroniques et bien choisir vos électroménagers sont des gestes qui permettent de réduire votre consommation en électricité. Au Nouveau-Brunswick, la production d’électricité dépend surtout des combustibles fossiles, ce qui est très néfaste pour l’environnement. La production d’électricité représente 25 % des GES produits annuellement dans la province.

4. Bien isoler sa maison

Une meilleure isolation des murs, des plafonds et des fenêtres de votre maison vous permettra de réduire votre consommation d’électricité. Pas besoin de se lancer dans de grandes rénovations, de simples gestes comme des plastiques sur les fenêtres peuvent avoir un impact. Vous pouvez également privilégier des modes de chauffage plus écologiques comme un chauffe-eau solaire ou une thermopompe. Réduire la température ambiante de votre domicile d’un seul degré permettra de soulager la planète, et votre portefeuille!

5. Éteindre la climatisation

Même quand il fait très chaud, il est recommandé de limiter au maximum votre utilisation de la climatisation. Dans votre voiture, ou à la maison, les systèmes de climatisation utilisent du gaz frigorigène néfaste pour l’environnement. Certains gaz frigorigènes ont une capacité de réchauffer l’atmosphère qui est 2000 fois plus puissante que le CO2.

6. Acheter des aliments respectueux pour la planète

Vous pouvez limiter le transport de marchandises en achetant des aliments locaux. Choisir des produits saisonniers et des aliments qui comportent moins d’emballage sont également des gestes qui feront avancer les choses. De plus, il est recommandé d’éviter les pesticides, puisque certains d’entre eux rendent l'absorption du CO2 dans le sol plus difficile.

7. S’impliquer dans sa communauté

Le directeur de l’organisme Equiterre, Steven Guilbeault, croit que le geste le plus efficace pour améliorer le bilan carbone du Nouveau-Brunswick est de vous impliquer dans votre communauté. « Votez, impliquez-vous dans un organisme qui défend vos valeurs, mettez de la pression sur le gouvernement. Si vous êtes 10, 100, 1000, vous devenez tout à coup une force politique », dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Environnement