•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents de Smooth Rock Falls ont enfin leur épicerie

Intérieur de l'épicerie de Smooth Rock Falls.

Une épicerie à Smooth Rock Falls permet aux résidents d’éviter de faire jusqu’à une heure de voiture pour faire des emplettes.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Radio-Canada

La petite localité de 1500 habitants dans le Nord-Est de l'Ontario a reçu vendredi un premier cadeau de Noël. Il aura fallu deux ans pour remplacer l'épicerie détruite par les flammes.

Un texte de Caroline Bourdua

Surtout avec les tempêtes de neige, je pense que les gens vont apprécier une ouverture avant les Fêtes.

Martin Boucher, gérant de Freshmart

La bâtisse dans laquelle est installée la nouvelle épicerie, sur la route 11, est propriété de la Municipalité.

Son locataire, Michel Boucher, pourra décider de l’acheter dans cinq ans, selon les termes du contrat signé avec Smooth Rock Falls.

Martin Boucher le gérant de l'épicerie de Smooth Rock Falls. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Martin Boucher ouvre graduellement la nouvelle épicerie de Smooth Rock Falls qui a commencé à accueillir ses premiers clients vendredi après-midi.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

« C’est une ouverture graduelle, dit M. Boucher. Les clients peuvent dès aujourd’hui se procurer des conserves, des fruits et des légumes frais. Samedi, ce sera l’ouverture de la boucherie, et ensuite les produits laitiers dès la semaine prochaine. »

L’épicerie de Smooth Rock Falls vient combler un vide, puisqu'au cours des dernières années, les résidents devaient voyager de 40 minutes à une heure pour faire leurs emplettes, à Cochrane ou à Kapuskasing.

Réjean Lamothe, résident de Smooth Rock Falls.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Smooth Rock Falls compte une proportion importante de personnes âgées qui apprécient une épicerie à leur portée.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

« C’est fantastique et on va faire un grand effort pour encourager Martin et ses employés et je leur souhaite la bienvenue à Smooth Rock Falls », a indiqué Réjean Lamothe qui, comme plusieurs, est venu faire son épicerie vendredi.

Le domaine de l’alimentation n’est pas étranger à M. Boucher, qui possède déjà une épicerie à Longlac, dans la ville de Greenstone.

« C’est probablement un des services essentiels pour une communauté vivante », dit-il.

La municipalité de Smooth Rock Falls le long de la route 11.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La municipalité de Smooth Rock Falls a droit à de la neige en plein milieu du mois de mai

Photo : Radio-Canada / Jérôme Leclerc

Les incitatifs financiers lancés récemment par la Municipalité de Smooth Rock Falls devraient permettre, selon M. Boucher, de faire prospérer son commerce et d'en assurer la survie.

« Une des premières choses que les investisseurs regardent, ce sont les services offerts », dit Luc Deneault, le directeur général de la Corporation de développement économique de Smooth Rock Falls.

Marilyn Hendrie, une employée de l'épicerie de Smooth Rock Falls. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L’épicerie compte dix employés, mais il n’est pas exclut que deux autres personnes soient embauchées selon la demande.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

« Je suis heureuse d’avoir un emploi près de chez moi, dit Mari-Lynn Hendry. J’ai même aperçu des gens de Val Rita et Kapuskasing. Ça leur donne une autre option pour acheter de l’épicerie. »

L’ouverture, c’est notre cadeau de Noël.

Michel Arseneault, maire de Smooth Rock Falls
Le maire de Smooth Rock Falls, Michel Arseneault .Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Smooth Rock Falls Michel Arseneault est la quatrième génération de sa famille à vivre dans cette petite ville du Nord-Est ontarien.

Photo : Smooth Rock Falls

Michel Arseneault ne doute pas un instant de l’appui des résidents à la nouvelle épicerie.

Extérieur de l’épicerie de Smooth Rock Falls. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le gérant de l’épicerie pourra décider dans cinq ans s’il veut se porter acquéreur de la bâtisse qui appartient à la ville de Smooth Rock Falls.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Il croit aussi qu’avec la construction au printemps de 15 maisons modulaires, Smooth Rock Falls continuera de prendre de l’expansion.

« La qualité de vie est différente pour les gens du sud de l’Ontario qui, dans les grandes villes, ne pourraient jamais espérer devenir propriétaires », conclut le maire Arseneault.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Emploi