•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 M$ pour soutenir les quotidiens régionaux

Les trois personnalités sourient à la caméra
La ministre de l'Économie, Dominique Anglade, accompagnée du propriétaire et du PDG de Groupe Capitales Médias, Martin Cauchon et Claude Gagnon. Photo: Radio-Canada / Gilles Munger
Radio-Canada

Le gouvernement du Québec prête 10 millions de dollars à Groupe Capitales Médias. La ministre de l'Économie, Dominique Anglade, en a fait l'annonce jeudi dans les bureaux du Quotidien, à Saguenay.

« On n'a pas l'habitude d'investir par l'entremise d'Investissement Québec, mais avec toute la transformation qui se passe en ce moment, on pense qu'il est du devoir du gouvernement d'assurer la pérennité de l'information régionale », a fait valoir Dominique Anglade.

Groupe Capitales Médias connaît des difficultés financières majeures, notamment en raison de la baisse des revenus publicitaires.

Dominique Anglade qui s'adresse aux médiasLa ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Dominique Anglade, annonce une aide financière de 10 millions de dollars au Groupe Capitale Médias. Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Mme Anglade n'a pas souhaité indiquer quelles étaient les modalités du prêt accordé, mais elle a précisé qu’il s’agissait d’un « prêt typique avec intérêts ». Elle assure que le gouvernement du Québec ne ferme pas la porte aux autres médias qui souhaitent soumettre une demande d'aide financière.

Innover pour tirer son épingle du jeu

Pour sa part, le président-directeur général de Groupe Capitales Médias, Claude Gagnon, a indiqué que cet argent servira à poursuivre la transformation numérique que l'entreprise a entamée il y a près de trois ans.

Groupe Capitales Médias promet d'annoncer plusieurs nouveautés d’ici 2020. Cela inclut notamment la mise en place d’un centre d’achat électronique visant à « redonner la place aux entreprises québécoises dans le commerce électronique ».

Rivaliser contre de « gros joueurs »

« On le sait, les grands joueurs comme Facebook et Google attirent énormément de nouveaux revenus [publicitaires]. On doit redéfinir notre offre », a indiqué M. Gagnon. Ce dernier a souligné l'effort de ses employés pour exposer cette problématique aux gouvernements fédéral et provincial.

L’information régionale est extrêmement importante. Il ne faut pas s’attendre à ce que tout vienne de Montréal vers les régions. Il faut que l’inverse se produise aussi.

Claude Gagnon, PDG, Groupe Capitales Médias

Dans cette réorganisation, la direction de l'entreprise n'était pas en mesure de préciser si des emplois seront perdus. Claude Gagnon a cependant indiqué que des ressources humaines allaient être déployées pour bonifier l'offre numérique.

« On sait que le numérique tend à mobiliser moins de ressources. Par contre, [puisque nous ajoutons] de nouveaux produits, il est fort probable que nous ayons besoin d'autres personnes », soutient M. Gagnon.

Affaires

Économie