•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trop d'études et pas assez de concret selon Gaétan Lelièvre

Le député indépendant de Gaspé, Gaétan Lelièvre, dénonce le manque d'intérêt du gouvernement Couillard à l'endroit de la Gaspésie

Le député indépendant de Gaspé, Gaétan Lelièvre, dénonce le manque d'intérêt du gouvernement Couillard à l'endroit de la Gaspésie

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le député indépendant de Gaspé, Gaétan Lelièvre, estime que le gouvernement Couillard doit arrêter d'annoncer la tenue d'études en Gaspésie et qu'il confirme rapidement des projets de développement économique.

Un texte de Martin Toulgoat

Pour le député Lelièvre, le gouvernement libéral concentre davantage ses efforts et ses investissements en Gaspésie à réaliser des études.

Il y a une nouvelle chaire de recherche actuellement au Québec, c’est la Chaire de recherche du Parti libéral en Gaspésie. 

Gaétan Lelièvre, député indépendant de Gaspé

« On a une étude d’opportunité sur le chemin de fer de la Gaspésie, on a une troisième étude sur un lien maritime entre la Gaspésie, la Côte-Nord et l’Île-d’Anticosti, on a une autre étude d’opportunités sur le port de Gaspé, on a des études sur l’érosion du littoral en Gaspésie, ironise le député. C’est un peu une farce, mais est-ce que le gouvernement va réaliser des actions concrètes pour soutenir le développement de la région. »

La Haute-Gaspésie, la grande oubliée?

Gaétan Lelièvre souhaite que le premier ministre Philippe Couillard annonce rapidement un projet pour relancer l'économie de la Haute-Gaspésie, la grande oubliée de ce gouvernement, à ses yeux, dans la région.

L'aéroport de Sainte-Anne-des-MontsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'aéroport de Sainte-Anne-des-Monts

Photo : Radio-Canada

Il cite comme dossiers prioritaires, la mise à niveau de l’aéroport de Sainte-Anne-des-Monts, la consolidation d’Exploramer et l’implantation du centre de traitement des données gouvernementales proposée par les élus locaux.

« Ma crainte, et je pense que c'est une réalité, c'est qu’au lieu d'arriver à des réalisations de projets, des réalisations de dossiers, bien on va arriver à des dépôts de conclusion d'études, de rapports qui vont se transformer probablement en promesses électorales pour 2018. Donc, on aura passé quatre ans sans voir des avancées majeures pour nos dossiers sociaux et économiques » anticipe l’ex-ministre péquiste.

Par ailleurs, le député a confirmé que son statut d'indépendant a fait augmenter son budget parlementaire, donc deux employés supplémentaires seront embauchés pour desservir la Haute-Gaspésie, ainsi que les MRC Côte-de-Gaspé et Rocher-Percé.

Gaétan Lelièvre avait été exclu du caucus péquiste en mai dernier, à la suite d’allégations de conflit d’intérêts à l’époque où il était directeur général de la ville de Gaspé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique provinciale