•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de loi sur l'Université de l'Ontario français adopté

Marie-France Lalonde en point de presse
La ministre des Affaires francophones de l'Ontario, Marie-France Lalonde, à un point de presse en octobre 2017. Photo: Radio-Canada

Le projet de loi 177, qui comprend le projet de l'université franco-ontarienne et celui d'Ottawa ville bilingue, entre autres, a officiellement été adopté à Queen's Park, jeudi.

La lieutenante-gouverneure Elizabeth Dowdeswell lui a donné la sanction royale peu après.

C'est gros, c'est immense.

Carol Jolin, président de l'AFO

Des représentants de la communauté, dont Carol Jolin, de l'Assemblée de la francophonie de l'Ontario (AFO), et Pablo Mhanna-Sandoval, de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne, étaient à Queen's Park pour l'occasion.

La loi prévoit la mise en place du comité de mise en oeuvre, un pas de plus vers la réalisation de l'Université de l'Ontario français. C'est Dyane Adam, ancienne commissaire aux langues officielles, qui doit le présider.

La ministre des Affaires francophones, Marie-France Lalonde, croit que la nouvelle université pourrait accueillir ses premiers étudiants à l'automne 2020.

Toronto

Politique provinciale