•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'artiste Marc Séguin sous le charme des Mitchifs de Saint-Laurent

L'artiste multidisciplinaire Marc Séguin

L'artiste multidisciplinaire Marc Séguin

Photo : Radio-Canada / Hamza Abouelouafaa

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À la faveur d'une émission de télévision dont il sera la vedette le temps d'un épisode, l'artiste pluridisciplinaire Marc Séguin a été invité à séjourner dans la communauté métisse de Saint-Laurent, à 90 km au nord-ouest de Winnipeg. Il dit en avoir gardé un souvenir impérissable.

Un texte de Pierre Verrière et Sylviane Lanthier

Pendant cinq jours, Marc Séguin, figure très en vue de l’art contemporain, a laissé le tumulte de la grande ville et le confinement de son atelier pour le silence des berges du lac Manitoba et l'horizon sans fin des prairies. L'artiste, dont on peut admirer les œuvres dans les musées et les galeries du monde entier, a été accueilli par une famille de la communauté.

Il a été invité à participer à un épisode de la série documentaire Au pays des Mitchifs réalisé par la société Manito Média, une maison de production francophone et autochtone basée à Winnipeg.

Marc Séguin a ainsi partagé le quotidien des résidents de Saint-Laurent et découvert un mode de vie très éloigné du sien. Mais il a surtout pris conscience qu'à 2500 kilomètres des avenues bruyantes et encombrées de Montréal, sur les chemins enneigés qui traversent le village et les pistes de motoneiges alentour, on parle aussi le français, même s'il est parfois différent.

Il dit ainsi avoir été marqué par sa découverte du mitchif, une langue mixte, issue de la rencontre entre des Français venus s'établir dans l'Ouest et des Autochtones et qui emprunte des éléments linguistiques à la fois au français et au cri.

Une langue en-degors des codes

« Je trouve ça quand même assez beau qu'en dehors des codes et des orthographes et de nos beaux concepts intelligents, la langue réussisse à survivre », confie l'artiste de 46 ans.

Propriétaire de Manito Média avec son frère Patrick, Charles Clément a été enchanté par la participation de Marc Séguin à cette émission, dont la deuxième saison est en tournage. Au pays des Mitchifs est diffusée par Bell Média sur les ondes de Canal D. La première saison, qui comprenait huit épisodes de 30 minutes, se concentrait sur les Métis de Saint-Laurent et leurs différents modes de subsistance : chasse, pêche, trappe.

La deuxième saison fait un peu la même chose, mais cette fois en associant un artiste du Québec à chacun des épisodes. Jusqu'ici, les Métis de Saint-Laurent ont accueilli Florent Vollant, Samian, Marc Séguin, ainsi que Roy Dupuis. Au travers de la chasse au chevreuil ou au wapiti ou encore de la pêche sur la glace, l'émission permet de découvrir à la fois « un mode de vie traditionnel et une communauté fascinante et inspirante pour sa langue et sa culture », raconte Charles Clément.

Saint-Laurent sera une communauté complètement différente dans 40 ans.

Charles Clément de Manito Média.

Un patrimoine à conserver

« C'est tout un cadeau pour nous de pouvoir faire cette série, explique le producteur. Saint-Laurent nous inspire beaucoup. Et c'est aussi une communauté qui risque de changer avec les nouvelles générations qui ne parlent pas la langue Mitchif. Pour nous, de pouvoir capter cette culture et cette langue pour que ça reste dans l'univers pour toujours, pour que ça reste dans le patrimoine, c'est quelque chose de spécial. »

Quant à Marc Séguin, qui a été accueilli par Charles Langelier avec qui il est allé à la chasse, l'expérience a été marquante au point de l'aborder dans une de ses chroniques hebdomadaires dans le quotidien La Presse.

« Au Québec on a un défaut égocentrique de penser qu'on est les gardiens du temple de la francophonie, dit-il, alors qu'on ne le fait pas assez. Partout disséminés sur le territoire, il y a des gens qui dans leur cuisine et leur chambre à coucher continuent de parler cette langue-là. »

Et la chasse, elle, a-t-elle été bonne? « Je préfère ne pas répondre à cette question, s'exclame Charles Clément en riant. On ne sait jamais si les monteurs de l'épisode voudront créer un suspense! »

La deuxième saison de Au pays des Mitchifs devrait être diffusée à compter de septembre 2018 ou de janvier 2019.

Écoutezl'entrevue de Louis-Philippe Leblanc avec Marc Séguin. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Divertissement